Vincent Labrune et l'OM c'est fini

Vincent Labrune et l'OM c'est fini

Publié le , modifié le

Le président de l'Olympique de Marseille a déclaré dans La Provence qu'il quitterait son poste lors de la prochaine assemblée générale qui aura lieu le 21 juillet prochain. Un organigramme de transition sera mis en place à cette date.

La démission du président du club phocéen était dans l'air depuis quelques temps. Accusé de tous les maux par les supporters de l'OM, Vincent Labrune a donc fini par jeter l'éponge. De manière définitive. Pour lui, pas question d'occuper un autre poste au sein du club. "Je pense que si on arrête, on arrête vraiment. Et moi, je veux vraiment arrêter...", a déclaré le successeur de Jean-Claude Dassier. Conseiller de l'ancien propriétaire Robert Louis-Dreyfus, Vincent Labrune, a longtemps gardé la confiance de sa veuve, Margarita, qui aura fini par le lâcher. Les mauvais résultats sportifs de la saison ainsi que les aspects extra-sportifs mal gérés (l'OM et ses dirigeants sont cités dans une enquête judiciaire en cours, autour de transferts de joueurs supposés frauduleux) n'ont fait qu'accélérer le départ du président.

Une période trouble

Cette démission, aussi attendue fut-elle, ne fait qu'accentuer le flou autour de L'OM à quelques semaines de la reprise du championnat. L'OM, qui a accumulé la saison dernière les déconvenues sportives et a été officiellement mis en vente par sa propriétaire Margarita Louis-Dreyfus le 13 avril, est plongé dans une période de forte incertitude. Si Labrune précise qu'un organigramme provisoire sera mis en place pour assurer la transition, aucun nom n'a pour l'instant filtré pour savoir qui prendra les commandes du vaisseau olympien. Des rumeurs circulent bien mais l'identité de l'investisseur qui mettra sur la table les fonds pour assurer la pérennité sportive au plus haut niveau demeure floue. 

En attendant de connaître le successeur de Labrune, Marseille a déjà commencer à vendre de nombreux joueurs pour éviter de s'attirer les foudres de la DNCG. Le club s'est ainsi séparé de Nicolas Nkoulou (Lyon) et Lucas Ocampos (prêté au Genoa) et il a transféré Benjamin Mendy (Monaco, 15 millions d'euros), Abdelaziz Barrada (Dubaï, 3 millions), Michy Batshuayi (Chelsea, 40 millions) et Steve Mandanda (Crystal Palace) pour désengorger l'effectif. La place pour des nouveaux joueurs est donc libre, celle pour un nouveau président aussi. 

Julien Lamotte