L1 Rennes Marseille Remy Ayew Lucho 032011
La joie des Marseillais: Rémy, Ayew et Lucho | AFP - Franck Perry

Victoire impérative pour l'OM ... et Lens

Publié le , modifié le

Alors que se sera disputée samedi la finale de la Coupe de France, la 36e journée de Ligue 1 débute ce dimanche, avec sept duels au programme, dont un décisif Lorient - Marseille. L'OM qui compte quatre points de retard sur Lille à trois journées de la fin, doit impérativement gagner pour ne pas voir le titre s'échapper. La lutte sera rude également pour le maintien, et Lens joue clairement sa peau face à Monaco.

L'OM a retrouvé la flamme en battant Brest 3-0, de quoi entretenir l'espoir de titre, même si Didier Deschamps reste très prudent. "On ne peut pas s’empêcher de rêver mais il faut être réaliste, a déclaré le coach phocéen. Nos chances se sont infiniment réduites après la défaite contre Lyon, il reste neuf points. Pensons à gagner tous nos matches mais les probabilités sont beaucoup plus importantes pour Lille", a-t-il ajouté. Du côté des joueurs, la motivation est bien présente. "On a l’avantage de jouer avant (Lille). Dimanche, on ne va pas se priver de gagner", a lancé Loïc Rémy qui se prépare à jouer sur synthétique. "C’est toujours délicat de jouer sur le synthétique, on l’a vu à Nancy (...). Vu l’état d’esprit de guerrier et de compétiteur que l’on affiche actuellement, on voit que si l’on gagne ce week-end, on revient à un point avec un match d’avance. Il peut encore se passer des choses", a prévenu l'attaquant marseillais.

Dans le camp d'en face, Lorient compte encore sur la Coupe d'Europe. Mais la défaite à Montpellier ce mercredi (3-1) n'est pas faite pour donner confiance aux hommes de Christian Gourcuff. Pour Lamine Koné, cette rencontre face à l'OM "est un match qui motive. Les Marseillais veulent absolument gagner. Nous aussi. On a cette place en Europa Ligue à aller chercher. Ça va jouer au ballon, le public attend une réaction", a prévenu le joueur lorientais dans Ouest France.

Egalement en lice pour l'Europa Ligue, Saint-Etienne accueille Rennes. Sans la moindre victoire depuis neuf rencontres (5 défaites et 4 nuls), le Stade Rennais peut-il enfin mettre un terme à cette terrible série ? Avant d'accueillir l'OM, le club breton se trouvait en deuxième position, mais la faute à un recrutement limité, des blessures (Marveaux notamment), et un manque d'efficacité en attaque (seulement 34 buts inscrits), Rennes risque de faire une croix sur l'Europe. Mais si Rennes pensait l'emporter face à Caen, Saint-Etienne a bien cru dompter Lille... Selon Loïc Perrin, "c’est un match très important. En cas de victoire, on peut revenir à deux points de Rennes. Cela peut devenir un concurrent direct. Nous devrons mettre les mêmes ingrédients que face à Lille, la même envie d’aller chercher la victoire." Rennes est prévenu.

L'issue du match opposant Lens à Monaco risque d'être bien plus tragique. L'enjeu est tout simplement l'avenir des deux clubs. Avant-dernier, Lens compte six longueurs de retard sur l'ASM. Une défaite condamnerait les Sang et Or à la relégation. Forts d'un succès sur Bordeaux (1-0), les Lensois peuvent encore y croire, mais il faudra se montrer plus conquérant en attaque, face à une équipe qui présente l'un des meilleurs bilans défensifs de la saison.
Les deux équipes observeront en parallèle le déroulement du match de Nancy, premier relégable, et qui accueille Nice. Ce match promet également d'être difficile, les Aiglons n'étant, mathématiquement pas sauvés.
Egalement concerné par le maintien, Caen qui ne compte qu'un point d'avance sur l'ASM, accueille Montpellier. Le MHSC, grâce à son succès sur Lorient, peut encore jouer l'Europe...

Romain Bonte