Benjamin Moukandjo
Benjamin Moukandjo | AFP

Victoire impérative de Nancy

Publié le , modifié le

Dernier du championnat avec seulement cinq points au compteur, Nancy accueille Rennes lors du match avancé de la 12e journée, ce vendredi soir. Pour les hommes de Jean Fernandez, l'heure est à l'urgence, car déjà cinq points les séparent du premier non relégable, Sochaux. Pour les Rennais qui convoitent les places européennes, l'objectif n'est autre que les trois points.

La défaite à Nice (2-1) -la huitième de la saison- a eu le mérite de démontrer que les Nancéiens avaient malgré tout de la qualité technique. "Ce ne sont pas nos qualités de footballeurs qui vont nous maintenir, mais notre mental. Nous sommes tous très touchés par cette situation difficile, mais savons aussi que rien n’est perdu. On ne va pas lâcher ! Le club est en danger et nous devons prendre nos responsabilités", a indiqué Djamel Bakar. Mais il faut dire qu'avec seulement quatre buts inscrits en onze rencontres le moral des attaquants lorrains reste en berne. L'expérience de Jean Fernandez risque de ne pas être suffisante pour remobiliser des jeunes joueurs décontenancés par cette situation. Et pour ne rien arranger, l'ASNL retiendra également qu'elle n'a plus battu Rennes à Picot depuis 2005.

Du côté de Rennes, neuvième avec 16 points, cette rencontre peut faire basculer le club d'un côté ou de l'autre du classement. Forts de leur succès (1-0) face à Reims, les Bretons compteront notamment sur un Mevlüt Erding en grande forme pour aller décrocher un sixième succès cette saison.  Même si les quatre succès en cinq matches ont de quoi donner confiance aux "Rouge et Noir", Frédéric Antonetti préfère rester prudent. "J'ai vu les matchs face à Paris ou Nice (NDLR : défaites 1 à 0 et 2 à 1) et les scores peuvent se retourner en leur faveur", estime le coach corse. "Je pense qu’il y a beaucoup d’équipes inférieures à Nancy, et je suis persuadé qu’ils vont se maintenir", a-t-il affirmé, histoire de prévenir ses joueurs.

Romain Bonte