Marco Verratti
Marco Verratti | MARCO BERTORELLO / AFP

Verratti forfait pour l'Euro 2016 !

Publié le , modifié le

Coup dur pour le PSG et l'équipe nationale d'Italie : Marco Verratti, victime d'une pubalgie, doit se résoudre à une opération qui lui coûtera sa fin de saison. Le milieu de terrain doit faire une croix sur la finale de la Coupe de France mais surtout sur l'Euro avec la Squadra Azzurra.

La menace planait ces derniers jours, le couperet est tombé via un communiqué du PSG sur son site. "Marco Verratti a choisi d'être opéré de la pubalgie qui le handicape depuis plusieurs semaines", annonce le club de la capitale. Cette blessure, qui éloignait le milieu de terrain depuis plusieurs semaines et qui l'avait notamment privé du quart de finale contre Manchester City en Ligue des Champions, n'a donc pas pu être soignée sans éviter l'opération. Celle-ci se déroulera le 16 mai, à Doha, au centre Aspetar, partenaire médical du Club. L'indisponibilité de Verratti qui a récemment prolongé son contrat avec le PSG jusqu'en 2020, devrait s'étirer sur environ 8 semaines.

Autant dire que le Transalpin manquera la fin du championnat mais surtout la finale de la Coupe de France contre l'Olympique de Marseille (le 21 mai) et l'Euro qui débute dans un mois. Si l'équipe parisienne est assez pourvue pour faire sans son génial milieu de terrain le temps de quelques matches, la Squadra Azzurra, elle, risque de terriblement regretter son absence. D'autant qu'elle est déjà privée d'un autre meneur en la personne de Claudio Marchisio (Juventus), absent au moins jusqu'en septembre à cause d'une blessure au genou gauche.

Blanc voulait éviter l'opération

Dans la journée, l'entraîneur parisien Laurent Blanc avait pourtant expliqué que le club faisait "tout pour éviter l'opération parce que c'est la dernière chose qui peut te permettre d'aller mieux. C'est toujours son problème de pubalgie. Il a fait des progrès mais il ressent encore de la gêne. Il n'est pas apte à débuter un match. On le préserve encore, il y a encore des échéances en club et l'Euro. On ne veut prendre aucun risque avec Marco. C'est un joueur exceptionnel et d'avenir", avait-il dit. "Ce n'est pas une rechute, il a un problème de pubalgie depuis deux mois et demi. Il a fait des progrès, il a repris avec le groupe et a fait des bouts de match. Il est sur la voie de la guérison mais il reste encore des gênes. Il n'a pas de bonnes sensations pour débuter un match, donc il vaut mieux le préserver et le soigner, il n'est pas encore guéri totalement", avait-il ajouté.

Annoncé très tôt comme le successeur d'Andrea Pirlo, Verratti avait eu du mal à se faire une place dans l'entrejeu transalpin avant de progressivement se rendre indispensable par son abattage et sa vision du jeu. Le Championnat d'Europe n'a pas encore débuté qu'il a déjà perdu l'un de ses plus beaux joyaux. 

Julien Lamotte