Stade Bordeaux
Le stade de Bordeaux | PHILIPPE CAUMES

Vente de Bordeaux à GACP: la métropole reporte la décision

Publié le , modifié le

La vente du club des Girondins de Bordeaux au groupe américain GACP, qui devait être finalisée vendredi par un accord de la communauté Bordeaux Métropole a été reportée jeudi, les élus ayant décidé de repousser leur vote au 12 octobre.

Ce changement de mains du club, acquis par le groupe M6 en 1999, doit marquer une étape décisive dans la vie des Girondins, qui devraient tomber sous la coupe du fonds d'investissements américain GACP, novice dans le football mais au projet très ambitieux à court terme.
Le fonds, basé en Floride, est plutôt discret et touche-à-tout. Son patron 'est fait connaître en rachetant 248 enseignes Burger King avant de les revendre en 2006. Inconnu du monde du foot, GACP a déboursé environ 75 millions d'euros pour se porter acquéreur des Girondins.

Les incertitudes des élus
 


"C'est une chance pour le club" qui a 60 millions d'euros de dettes et "qui va pouvoir repartir sans dette", avait  reconnu récemment le maire de Bordeaux Alain Juppé. Mais visiblement, les élus de la communauté ne sont pas prêt à faire une simple formalité de cette cession, par ailleurs vivement critiquée par les Ultramarines, le principal groupe de supporteurs bordelais. Devant le souhait de la communauté "d'obtenir des garanties sur l'avenir du club et sa pérennité", le maire de Bordeaux a estimé que "certains points méritent d'être éclaircis",  mais dit avoir "toutes les raisons de penser que le repreneur est de bonne foi".

Le vote de Bordeaux Métropole, nécessaire à la réalisation de cette vente par M6, a donc été reporté, les élus souhaitant entendre une nouvelle fois Jospeh Da Grosa, le dirigeant de GACP. 

Lors de ses premiers entretiens publics, celui-ci a pourtant tenté  de rassurer, déclarant "agir comme des bienfaiteurs pour le club car notre honneur est en jeu".  L'homme d'affaires a rapidement évoqué la somme de 80 millions d'euros d'investissements pour les prochaines années. "Ce n'est pas énorme mais nous voulons l'investir de façon intelligente et pas bêtement en fermant les yeux juste pour la marque et ne pas tenir compte de l'équipe".    GACP, qui est soutenu financièrement par les fonds King Street et Fortress - ce dernier coté en bourse gère environ 40 milliards de dollars d'actifs - n'a pas caché que son "objectif est de gagner de l'argent comme dans toute entreprise". 
 Il se donne "5 ou 10 ans (pour y parvenir) mais quelle que soit la durée de notre projet, notre idée est d'amener le club à un point plus élevé et le laisser en meilleure forme que celle où nous le trouvons aujourd'hui".
    

France tv sport francetvsport