Mathieu Valbuena Javier pastore OM PSG montage 2012
Mathieu Valbuena Javier pastore OM PSG montage 2012 | AFP

Valbuena truqueur, Pastore surcoté

Publié le , modifié le

L'Equipe Magazine offre une thérapie humoristique à la Ligue 1. Un panel de 88 sondés issus de 17 des 20 clubs de L1 distribue bons et mauvais points à l'élite du football français. Joueurs, arbitres, présidents ou encore supporters apprécieront… ou pas !

La Ligue 1, ton univers impitoyable. Dans un sondage réalisé par le journal L'Equipe Magazine, 88 joueurs de l'élite française ont donné leur avis sur leurs pairs et sur la Ligue 1. Un échantillon représentatif de 17 des 20 clubs, le PSG, Nancy et Toulouse n'ayant pas voulu se prêter au jeu… Le tout pour un résultat qui n'a globalement rien de surprenant, mais qui ne fera pas que des heureux: l'OM est le club de tous les paradoxes, Javier Pastore suscite admiration et moqueries et Jean-Michel Aulas décroche sans surprise la palme du président le plus détesté.

Comme le souligne très justement l'hebdo sportif, les joueurs et leurs dirigeants se plaignent sans cesse d'une presse et d'observateurs qui n'ont pas, à leurs yeux, la légitimité pour se prononcer. Alors quoi de plus logique que de demander leur avis aux principaux intéressés. Et leur verdict au terme des 24 questions rejoint plutôt celui des supporters et autres amoureux du ballon rond. Marseille et Paris tiennent le haut (et le bas) du pavé. Lille peut se féliciter de n'être que dans le positif.

Pastore, je t'admire moi non plus

Transféré à coup de millions au PSG l'été dernier, attendu comme la star absolue du championnat, Javier Pastore réalise pour le moment une saison plutôt mitigée. Et sa présence en France laisse apparemment perplexe joueurs et spectateurs. L'Argentin peut se targuer d'être cité comme le joueur le plus élégant (19%) devant Eden Hazard (15%) et Mathieu Bodmer (14%). Mais si la technique et le talent du Parisien paraisse indéniable, il rafle également les suffrages comme joueur le plus surcoté (21%), loin devant les internationaux tricolores Yoann Gourcuff (9%) et Alou Diarra (8%). Un trio qui vaut cher en termes de transferts et cela déplaît même à leurs comparses. Chez les gardiens, le podium est assez inattendu avec Cédric Carrasso (Bordeaux), n°3 chez les Bleus, qui devance l'Ajaccien Guillermo Ochoa et n°1 français selon Laurent Blanc, Hugo Lloris.

Du côté des mal-aimés, ceux dont le talent n'est pas reconnu à sa juste valeur, les voix des sondés ont été plutôt éparpillés. Florent Balmont (Lille) récolte 10% des voix pour son travail de l'ombre que subissent visiblement ses adversaires. Il devance d'un souffle Bodmer, encore lui, et son coéquipier Rio Mavuba. Steve Elana, très en vue avec Brest, monte sur la plus haute marche du podium. Pour les joueurs comme pour les entraîneurs, il n'y a visiblement pas besoin d'aligner les zéros: Rudi Garcia est préféré à Carlo Ancelotti comme coach que les joueurs voudraient avoir. Les coups de gueule de Frédéric Antonetti, visiblement très peu pour eux. Mais le Corse provoque les sentiments les plus divers avec une 3e place sur le podium des entraîneurs préférés et la 1re de ceux dont on ne veut pas.

Aulas, le président détesté

Dans la rivalité PSG-OM, Marseille hérite des titres guère flatteurs. Mathieu Valbuena fait ainsi la quasi unanimité comme joueur le plus truqueur avec 74% des suffrages dans une catégorie où seulement cinq joueurs ont été cités (aussi Nenê, Civelli, Pedretti, Balmont). Laurent Bonnart rétablit l'équilibre en étant le joueur le plus fair-play, mais avec seulement 7% des voix. A Paris, Nenê est largement plébiscité comme le plus chambreur (37%) devant son coéquipier Jérémy Ménez (6%). Le club attise en tout cas toujours les convoitises car, selon les joueurs interrogés, il reste le club qui attire le plus (36%) devant Lille et Marseille, avec le plus beau maillot devant celui de l'OM (48% contre 17%).

Si la plus belle pelouse est à Lille, le Vélodrome est l'endroit où l'on se fait le plus voler par l'arbitrage devant Lyon. Jean-Michel Aulas n'appréciera sans doute pas. Pas plus que son titre peu envié de président le plus antipathique avec plus d'un tiers des votes. Louis Nicollin reste une personnalité contrastée avec son statut de président le plus sympa, mais aussi de second derrière JMA.

Si le "Qui c'est les plus forts, évidemment c'est les Verts" n'est plus vraiment d'actualité, les supporters stéphanois écrasent toute concurrence en terme de public le plus connaisseur (40%).

PALMARES

Le joueur le plus surcoté: Javier Pastore (PSG)
Le joueur le plus sous-coté: Florent Balmont (Lille)
Le gardien le plus surcoté: Cédric Carasso (Bordeaux)
Le gardien le plus sous-coté: Steeve Elana (Brest)
Le joueur le plus truqueur: Mathieu Valbuena (Marseille)
Le joueur le plus chambreur: Nene (PSG)
Le joueur le plus physique Kader Mangane (Rennes)
Le joueur le plus fair-play: Laurent Bonnart (Marseille)
Le joueur le plus élégant: Javier Pastore (PSG)
L'arbitre qu'on voit (ou entend) trop: Tony Chapron
L'arbitre qui sent le mieux le jeu: Clément Turpin
Le public le plus connaisseur: Saint-Etienne
Le public le moins connaisseur: Nice
Le président le plus sympathique: Louis Nicollin (Montpellier)
Le président le plus antipathique: Jean-Michel Aulas (Lyon)
Le club qui vous attire le plus: PSG
Le club qui vous attire le moins: Ajaccio
L'entraîneur qu'on aimerait bien avoir: Rudi Garcia (Lille)
L'entraineur qu'on n'aimerait pas avoir: Frédéric Antonetti (Rennes)
La meilleure pelouse: Lille
La pire pelouse: Ajaccio
Le stade où on se fait le plus voler: Marseille
Le plus beau maillot: PSG
Le maillot le plus laid: Evian

Melinda Davan-Soulas @Melinda_DS