Mathieu Valbuena
Mathieu Valbuena | AFP - KENZO TRIBOUILLARD

Valbuena :"Je veux gagner des titres"

Publié le , modifié le

Le meneur de jeu international de Marseille, Mathieu Valbuena, 28 ans, se montre ambitieux à l'entame de sa 8e saison à l'OM. Assurant qu'il veut "gagner des titres", il estime aussi que les phocéens sont "mieux armés que la saison dernière".

L'OM, très efficace depuis la 1re journée (5 buts en deux matches)  est-il déjà à 100% de ses capacités offensives?

Mathieu Valbuena: "Non, il y a des choses intéressantes mais c'est encore loin d'être  parfait. On peut finir mieux les actions, faire aussi de meilleurs choix. Quand  on gagne les deux premiers matches, c'est intéressant mais il ne faut pas s'en  satisfaire, il faudra confirmer contre Valenciennes. Ce début nous met en  confiance. Ca faisait pas mal de temps qu'on n'avait pas mis autant de buts.  Beaucoup de gens se sont pas mal ennuyés l'an dernier, à nous de peaufiner pour  être encore meilleurs".

Votre entente avec Dimitri Payet est déjà prometteuse...

MV: "Je ne suis pas surpris de notre entente, elle est naturelle. Il a amené  un plus dans le secteur offensif. On aime tous les deux jouer au ballon dans un  petit périmètre, on se trouve naturellement sur le terrain. On a pu se côtoyer  pendant la tournée en Amérique du Sud, on a joué le premier match ensemble".
   
La saison dernière, votre belle série de six victoires avait été stoppée  par une lourde défaite (4-1) à Valenciennes, attendez-vous une revanche samedi?

 MV : On est revanchard, on n'oublie pas. C'est une équipe qui ne nous réussit  pas beaucoup mais on a les armes pour aller gagner là-bas et enchaîner sur une  3e victoire. La défaite l'an passé nous a marqués, touchés, car quand tu prends  une fessée là-bas, tu t'en souviens. On restait sur six victoires, c'était une  fin de série. Dans la manière, l'état d'esprit, on avait été bouffé dans tous  les compartiments du jeu. Cette année, si on n'affiche pas un état d'esprit  irréprochable, on souffrira, on est prévenu".

Après deux journées, vous avez mieux identifié les rivaux de l'OM?

MV : "Les rivaux, on les connaît tous. Monaco démarre très fort, j'ai vu leur  match contre Montpellier, ils ont beaucoup de qualités. C'est une équipe prête  avant l'heure, et personnellement je ne pensais pas qu'ils seraient prêts aussi  vite. Il y a ensuite Paris. Même s'ils ont fait des faux pas, c'est une équipe  favorite pour être championne. Ils ont commencé comme ça l'an passé et ils ont  fini premiers. Mais on est aussi ambitieux. On a une équipe pour jouer le haut  de tableau, finir dans les trois premiers. J'ai envie de gagner des titres. On  est capable de rivaliser avec Paris et Monaco. Il y a aussi Lyon avec une  équipe rajeunie. Contre la Real Sociedad (défaite 2-0), ça a été un peu  compliqué, peut-être par manque d'expérience. Mais en championnat ils ont des  jeunes de talent aussi, il ne faut pas les oublier. Lyon est et restera  toujours une menace. La Ligue 1 chaque année depuis trois ans a progressé et  son niveau s'est élevé".

L'OM peut-il rêver du titre?

MV: Pourquoi pas? Même si parfois il faut rester prudent dans ce qu'on dit,  on est l'OM. On démarre le championnat avec peut-être des rivaux mieux armés,  mais parfois l'argent ne fait pas tout. L'OM se doit d'être beaucoup plus  ambitieux. Je suis réaliste mais je suis convaincu qu'on peut faire de belles  choses. On est mieux armé que l'an dernier et on peut faire encore mieux".

AFP