OM - PSG
Le Parisien David Luiz s'est blessé au Vélodrome | AFP - BORIS HORVAT

Une victoire du PSG au Vélodrome, mais des blessés

Publié le , modifié le

Le PSG est parvenu à reprendre son trône de Ligue 1, après sa victoire sur l'OM au Vélodrome (3-2). Mais les sorties prématurées sur blessures de David Luiz (34e), et de Thiago Motta (85e), jetent une ombre sur le mois d'enfer qui attend les Parisiens. Pour Laurent Blanc, les prochaines échéances pourraient se faire sans ces deux cadres importants.

La victoire est belle, au terme d'un match très enlevé. La victoire est importante, puisqu'elle renvoie l'OM loin de la première place. Mais la victoire a peut-être un goût amer. Au Vélodrome, Laurent Blanc a peut-être perdu son défenseur David Luiz, sorti dès la 34e minute pour s'être blessé à la cuisse gauche, mais aussi Thiago Motta, qui a rejoint le banc pour les mêmes raisons en toute fin de match. 

Sur le plan comptable, l'affaire est idéale. Sur le plan de l'effectif, ces blessures arrivent au pire moment. Mercredi, le PSG accueille en demi-finale de la Coupe de France Saint-Etienne. Samedi prochain, c'est la finale de la Coupe de France face à Bastia au Stade de France. Quatre jours après, c'est le match aller des quarts de finale de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone, trois jours avant d'aller à Nice en championnat, match qui précédera de trois jours le match retour de Ligue des Champions au Camp Nou. Ensuite, il y aura encore les réceptions de Lille en fin de semaine, avant celle de Metz le mardi 28 avril. Dernier match de cette série infernale, ce sera le voyage à Nantes le 2 mai. Ce sera alors la 36e journée, qui pourrait précéder les demi-finales de la Liugue des Champions, si les Parisiens passent l'obstacle monstrueux catalan, et accèdent pour la première fois de l'ère qatari au dernier carré de la C1.

Blessé lors du 8e de finale aller, Thiago Motta avait remplacé en milieu de terrain par David Luiz. Si les deux hommes sont absents, et avec la suspension de Verratti pour le match aller contre les Barcelonais, Laurent Blanc pourrait bien contraint de revoir presque en totalité son milieu de terrain. 

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze