Brest - St-etienne
Les Verts battus | AFP - PASCAL ALLEE

Une première pour Arles-Avignon, un revers pour les Verts

Publié le , modifié le

Il aura fallu attendre la 12e journée pour Arles-Avignon pour signer son premier succès. Ce sont les Caennais qui en ont été les victimes (2-1) samedi lors de la 12e journée de Ligue 1. Bordeaux, qui a arraché in extremis le point du match nul à domicile face à Valenciennes 1-1, s'est évité une grosse déprime alors que Saint-Etienne, qui cherche décidément son second souffle, a été surpris à domicile par Lorient (2-1). Rennes a été tenu en échec par Lyon (1-1).

Les Girondins, toujours 9e, ont une nouvelle fois touché du doigt leurs limites actuelles. En l'absence de leur leader Alou Diarra, suspendu jusqu'au 27 novembre, les joueurs de Jean Tigana se sont sentis encore plus perdus que d'habitude, notamment les recrues (Ben Kalfallah, Modeste), décidément pas auniveau de leurs illustres prédécesseurs.   Le technicien bordelais avait loué avant la rencontre les qualités du buteur valenciennois Grégory Pujol, mais c'est Ducourtioux qui a puni son équipe enpremière période avant l'égalisation en toute fin de match de Maazou (86e). Pourque ce sombre tableau girondin soit complet, Jussie a manqué un penalty, trèslitigieux, juste après la pause.

Saint-Etienne a également vécu une triste soirée dans son Chaudron. LesVerts ont été les victimes d'un Gameiro en état de grâce et auteur d'un doublé.Le Lorientais, qui vient d'inscrire trois buts en l'espace d'une semaine (6réalisations en L1). Les Stéphanois, privés de six joueurs majeurs et qui ont aussi montré les limites de leur banc, sont désormais 5e. Ils semblent n'avoir toujours pas digéré leur victoire sur les terres de l'ennemi lyonnais, le 25 septembre, et viennent d'enchaîner leur 5e match sans succès. Payet, révélation du début de saison, est de son côté muet depuis le 17 octobre et a vu le Caennais El Arabi le rejoindre en tête du classement des buteurs (8 buts). Mais les Normands (15e) se sont tout de même inclinés sans gloire chez la lanterne rouge, Arles-Avigon (3-2), qui a signé son premier succès sur un doublé du vétéran Kaba Diawara.

Considéré comme un candidat naturel à la relégation après une entame catastrophique, le promu provençal fait de la résistance (1 seule défaite en 4 matches). Il pourra prendre exemple sur Auxerre, qui refait surface au classement (10e) malgré le nul concédé dans les dernières minutes (82e) à Sochaux (1-1).C'est encore une fois le petit Sammaritano héros bourguignon contre l'Ajax Amsterdam en Ligue des champions, qui a sauvé la mise en s'offrant son premier but pour sa toute première titularisation en L1.

Dans la soirée, l'Olympique lyonnais a arraché dans la douleur le nul (1-1) à Rennes qui a de son côté manqué l'occasion de reprendre provisoirement la tête du championnat. Le Stade Rennais, dauphin de Brest au classement avec 20 pts, un de moins que leurs voisins qui jouent dimanche à Lille, passera la semaine à ressasser sa première mi-temps, somptueuse mais insuffisamment efficace.Du côté de l'OL, on l'on a été rapidement mené dès la 4e minute par un but rennais signé Ekoko, on se rasssurera sur la capacité mentale à ne pas rompre, une force irréprochable qui lui a . C'est cette force, et une 2e mi-temps de meilleure facture que la première, i lui a permis de revenir sur un coup franc de Bastas juste avant l'heure de jeu, et déviter ainsi un 5e revers en championnat.

La première "Arlésienne"
Il fallait bien que cela arrrive. Il aura donc fallu attendre la 12e journée de Ligue 1 de football pour voir Arles -Avignon, lanterne rouge du Championnat, obtenir sa première victoire méritée à l'issue d'un match riche en émotions face à Caen (3-2). Si le buteur maison caennais El Arabi a ouvert le score, les Provençaux ne se sont jamais démontés, et cette volonté leur a été favorable. Avec Germany d'abord puis un doublé de Diawara. Certes, Arles-Avignon ne s'extirpe pas de sa dernière place mais reprend confiance pour l'avenir. Le public local, qui n'avait pas encore été à pareille fête depuis le début de la saison, peut se remettre à espérer.

Dévers pour les Verts
"On s'est fait trimballés", a reconnu le gardien de but des Verts, Jérémie Janot, à l'issue de la rencontre. Privés de plusieurs pièces maîtresses, les Stéphanois ont encore une fois découvert qu'ils étaient bien légers sur le plan de leur effectif. Cette première défaite à domicile, dévers sur un chemin qui semblait bien tracé, fait plutôt désordre. Après un début de saison en fanfare qui avait propulsé l'équipe en tête du championnat, Saint-Etienne poursuit sa mauvaise série.

Le Chiffre du jour
8. Le nombre de buts inscrits par le Caennais El-Arabi, encore une fois réalisateur devant Arles-Avignon. El-Arabi rejoint le Stéphanois dimitri Payet en tête du classement des buteurs, juste devant Gameiro, auteur d'un doublé.