L1 lille Moussa sow lillois 022011
Moussa Sow, meilleur buteur de Ligue 1 | AFP-Pachoud

Une journée à enjeu

Publié le , modifié le

Rarement une journée de Ligue 1 n'aura concentré autant d'enjeux. Tous les rencontres valent chères. Un point d'écart entre les deux premiers Lille et Marseille. Deux entre Lyon, Paris et Rennes à la lutte pour la troisième place. Pour la sixième place, désormais européenne, cinq équipes postulent. Dans la course au maintien, il n'y a que quatre points d'écart entre le 11e et le 18e.

Lille sous pression

Dans la course au titre, Lille n'a plus de marge sur son poursuivant direct Marseille, qui reçoit Nice mercredi. Les Nordistes n'ont pris qu'un point lors de deux dernières journées et ont montré des signes d'agacement et de lassitude physique. Le retour de Gervinho est très attendu mais l'absence de Florent Balmont va peser lourd. La pression sera forte sur la pelouse de Lorient qui avait battu le Losc lors de la dernière journée la saison passée, les privant ainsi de Ligue des Champions. Les Bretons sont plus que jamais en course pour la sixième place, qui offre l'Europe après la victoire des Marseillais en Coupe de la Ligue, et affichent la meilleure défense à domicile (8 buts en quinze rencontres, 8 blanchissages). Un beau duel est attendu entre les deux meilleurs buteurs de Ligue 1, Sow (21 buts) et Gameiro (17 buts).

Paris et Rennes en embuscade

La course à la troisième place est encore plus indécise puisque trois clubs sont concernés. Revigoré par sa victoire sur Lyon et à Angers en demie de la Coupe de France, Paris vise les trois points face à Brest. Jusqu'à présent, les hommes d'Antoine Kambouaré ont fait un sans-faute contre les promus cette saison (5 victoires sur 5). Mais les Bretons ont besoin de points pour assurer leur maintien au plus vite. Et que dire de Rennes ? Les hommes de Frédéric Antonetti n'ont plus gagné depuis cinq journées (2 nuls et 3 défaites). En face, Monaco, tout juste sorti de la zone de relégation, espère confirmer l'embellie. Rennais et Parisiens ont une belle occasion de mettre la pression sur Lyon qui reçoit Montpellier mercredi.

L'Europe en tête

La course à la Ligue Europa a pris un nouvel intérêt après la victoire marseillaise en Coupe de la Ligue. Du coup, le Bordeaux – Saint-Etienne n'est plus une simple rencontre de milieu de tableau. C'est un choc pour l'Europe. Mais les Verts n'ont plus gagné depuis 1994 en Gironde. Ils compteront sur Dimitri Payet, auteur de quatre buts lors des cinq dernières rencontres. Sochaux sera aussi hyper motivé à Valenciennes toujours pas assuré de son maintien malgré une excellent Grégory Pujol (7 buts lors de la phase retour). Mais les Nordistes manquent de réalisme et ont déjà perdu 18 points après avoir mené au score.

Le maintien en question

Outre Brest, Monaco et Valenciennes, la course au maintien concernent cinq autres équipes. La rencontre entre Caen et Toulouse est un tournant pour les deux équipes. Relégables depuis la dernière journée, les Normands encaissent beaucoup de buts (8 en trois matches) en ce moment et se sont inclinés quatre fois lors des cinq dernières journées. La victoire est impérative pour casser la spirale négative. Les Toulousains; qui n'on que trois points d'avance sur leur adversaire, sont aussi dans une mauvaise avec deux points pris lors des quatre dernières journées. Comme on dit, un match à six points. Idem entre Auxerre et Lens, deux anciens champions de France. Malgré les nombreuses absences, l'AJA va mieux comme l'atteste une série de 7 matches sans défaite à l'Abbé Deschamps alors que Lens manque de gnac. Une défaite rapprochera les Nordistes d'une deuxième relégation en deux ans. Nancy doit profiter de la réception d'Arles-Avignon pour se donner de l'air au classement. A priori dans les cordes des Lorrains face à une équipe qui n'a jamais gagné à l'extérieur en Ligue 1.

Mathieu Baratas