André-Pierre Gignac Marseille
André-Pierre Gignac (Marseille) | BORIS HORVAT / AFP

Un promu qui fait peur à Marseille

Publié le , modifié le

La défaite in extremis à Lille a coûté cher à Marseille. L'OM se voit contraint de l'emporter contre Nantes ce vendredi lors de la 17e journée, pour ne pas se voir dépasser par de talentueux Canaris qui ne pointent qu'à un point de retard au classement de L1.

Des chiffres très favorables à l'OM

Déjà distancés de huit points par Monaco, les Phocéens ambitionnent toujours une place en Ligue des Champions la saison prochaine. Mais depuis mardi et une défaite à la dernière minute contre le Losc (1-0), la mission européenne s'annonce de plus en plus compliquée pour les hommes d'Elie Baup. S'il n'y a pas encore péril en la demeure, les Marseillais savent qu'un nouveau faux pas serait presque déterminant pour la suite de la saison. La venue d'un promu au Vélodrome a rarement fait autant trembler les supporteurs de l'OM, alors que l'équipe a gagné 19 de ses 25 derniers matches de L1 à domicile face aux clubs promus (pour 2 nuls et 4 défaites).

Nantes jouera la gagne

Nantes se trouve dans une dynamique plus positive que Marseille, à la faveur d'un succès sur Valenciennes (2-1). Cette rencontre OM-FCNA est d'autant plus intéressante que même la différence de buts est très équilibrée (+8  de chaque côté), et si les deux équipes continuent sur ce rythme, ce détail pourrait avoir son importance en fin de saison. Pour Michel Der Zakarian qui a apprécié de voir son équipe revenir au score face à VA, l'objectif n'est autre que la victoire. "On va y aller pour gagner, a prévenu le tacticien nantais. On est à un point d'eux, et même si au Vélodrome, ce n'est jamais simple, ou joue les matches pour les gagner. On n'a jamais fermé le jeu, on ira avec l'ambition de remporter les trois points", a-t-il indiqué.

"L'euphorie du promu"

De son côté, Benoît Cheyrou estime qu'il ne tient qu'à son équipe d'assumer le rôle de favori. Les Nantais "sont dans la continuité de la montée. On sait qu'il y a une espèce d'euphorie qui suit la montée et ça se goupille bien pour eux pour l'instant", a expliqué le milieu de terrain. "Ils sont en confiance, ils viennent à nouveau de gagner mais nous devons, nous aussi, gagner car nous avons besoin de points. Nous devons montrer qu’à Lille nous avons fait un bon match mais que cela s’est joué sur un détail et que l’on continue notre belle série", a résumé Cheyrou.

Romain Bonte