Frédéric Thiriez
Frédéric Thiriez, président de la Ligue française, mais aussi président du syndicat des ligues de football européennes professionnelles. | AFP - FRANCK FIFE

Un projet d'une Ligue 1 à 18 clubs

Publié le , modifié le

Le président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez milite actuellement pour un resserrement de la Ligue 1 à 18 clubs, au lieu des 20 actuels. Selon M. Thiriez, cela permettrait au football français de dégager des bénéfices conséquents alors que ce sport subit quelques pertes financières. Mais des voix s'élèvent déjà contre ce projet, à l'instar du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët.

C'est encore une fois une histoire de gros sous. Pour certains, les marges dégagées par les droits de retransmission ne sont plus assez importantes. Le "projet delta" ainsi baptisé, aurait pour but de "privilégier la qualité à la quantité, alléger le calendrier et augmenter la répartition TV par club", selon un document que s'est procuré L'Equipe.

Ce projet aurait par ailleurs l'ambition de verrouiller le championnat en réduisant le nombre de montées et de descentes entre la L1 et la L2, voire en National. Des barrages seraient ainsi prévus afin de déterminer les entrants et les sortants. Une prime de résultats serait par ailleurs attribuée aux équipes qui obtiennent des bons résultats en Ligue Europa.

Le risque est de voir notre cher championnat se transformer à terme en système de franchises. Outre-Atlantique, la Major League de Soccer comprend ainsi 19 équipes qui n'ont pas à se soucier de la descente car elles payent pour participer... Et c'est bien pour cette raison que les petits clubs, aux moyens plus modestes que les nouvelles superpuissances symbolisées par le PSG et l'AS Monaco, voient cette réforme d'un très mauvais oeil. Cela remettrait purement et simplement en cause la structure du football français.

Romain Bonte