Lyon Nantes Lacazette 022015
Lyon a eu du mal contre les Canaris | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Un petit Lyon mais trois gros points

Publié le , modifié le

Dépassé par le PSG après sa victoire contre Toulouse samedi (3-1), Lyon a récupéré la tête de la Ligue 1 vingt-quatre heures plus tard en dominant Nantes 1-0. L'OL a percé le verrou nantais sur un but chanceux de Fékir, aidé par le talon du nantais Hansen. Dans le temps additionnel, Maxime Gonalons a raté un penalty. Lyon possède deux points d'avance sur Paris et cinq sur Marseille qui se déplace à St-Etienne ce soir. Dans l'autre match de l'après-midi, Reims et Metz ont fait nul 0-0.

Lyon a retrouvé Lacazette, la victoire et le sourire. Accroché à Lorient le week-end dernier, l'OL n'est plus aussi dominateur qu'avant mais l'équipe de Hubert Fournier sait courber le dos sans s'arrêter. Face à des Nantais recroquevillés, le match a été très compliqué. Aussi par la maladresse des attaquants rhodaniens qui ont beaucoup raté devant le but de Riou.

Lyon n'a jamais lâché et a finalement eu ce brin de chance qui accompagne parfois les champions. On ne sait pas si l'OL tiendra jusqu'au bout mais cela ressemble de plus en plus au Montpellier de 2011-2012.

Le match nul (0-0) entre Reims et Metz n'arrange aucune des deux équipes, qui  poursuivent leurs séries peu reluisantes. Reims (15e, 31 points) n'a toujours pas gagné en championnat en 2015 (3  nuls, 4 défaites) et ne compte que cinq points d'avance sur le premier relégable, Evian/Thonon, qui compte un match en moins.

Réac​tions

Michel Der Zakarian (entraîneur de Nantes) :  "Nous avons livré un gros match dans l'ensemble. Nous nous sommes bien battus.  Nous avons eu des situations que nous n'avons pas su concrétiser. Il faut  persister dans cette détermination, cette envie d'aller vers l'avant et de  récupérer le ballon. C'est rassurant par rapport au match de samedi dernier.  Cette fois-ci nous avons existé à l'inverse du match de la semaine passée. Lyon  a provoqué cette réussite et a fait ce qu'il fallait pour nous pousser à la  faute sur le but que nous concédons. Pour marquer, il faut aussi de la  détermination notamment sur corner. Lacazette est un joueur de grande classe.  Il mobilise l'attention mais nous l'avons assez bien maîtrisé. Néanmoins, il  n'y a pas que Lacazette. Il y en a d'autres avec d'autres combinaisons et ce  n'est pas un hasard si Lyon est premier. Si elle continue comme cela, cette  équipe peut titiller Paris avec qui ils sont à la lutte depuis un moment  maintenant".

Hubert Fournier (entraîneur de Lyon): "C'est  un soulagement après un match difficile. La victoire a été longue à se dessiner  face à une équipe nantaise bien organisée et regroupée qui a laissé peu  d'espaces. Il a fallu faire preuve de patience et de tenacité. La victoire est  importante pour bien aborder trois déplacements consécutifs chez des équipes  difficiles à manoeuvrer. Il sera plus sage d'attendre ce passage pour savoir si  nous pouvons encore embêter Paris et rester sur le podium. Nous n'avons pas  pris de but. Cela montre une certaine solidité. Nous avons retenu la leçon du  match de Coupe de France au cours duquel nous avions pris trois buts. L'équipe  apprend de ces erreurs et sait retenir les leçons. En première période, nous  récitions notre football à un rythme insuffisamment élevé pour mettre en  difficulté les Nantais. Nous avons réussi à mettre plus d'intensité dans nos  déplacements et d'allant offensif après la mi-temps pour créer des  déséquilibres. Sur la seconde période, je pense que nous méritons d'avoir  gagné".

Xavier Richard @littletwitman