Hamouma Saint-Etienne Poundje Bordeaux
. | PHILIPPE MERLE / AFP

Un match test pour St-Etienne et Bordeaux

Publié le , modifié le

Après un début de saison plutôt réussi, St-Etienne et Bordeaux se retrouvent jeudi pour le compte de la 7e journée de L1, avec en filigrane une vision un peu plus claire peut-être sur leurs ambitions respectives. Si les Bordelais, actuels 2e du classement, ont pris un départ tonitruant, malgré un échec à Guingamp, ils n'ont pas encore affronté de grosses cylindrées à l'extérieur. Ce déplacement dans le Forez sera donc un révélateur sur leur véritable potentiel. Pour les Verts aussi, qui pointent à une flatteuse 3e place, en dépit de leur accident industriel à Paris et une attaque en berne, cet affrontement qui vient avant un déplacement à Marseille, leur donnera davantage d'enseignements pour la suite de la saison.

Les Verts pour se remettre à l'endroit

Du côté stéphanois, difficile de dire si cette place sur le podium est ou non usurpée. Lancés dans une Ligue Europa qui s'avère d'ores et déjà compliquée, les hommes de Christophe Galtier se sont plutôt bien sortis des pièges domestiques, même si aucune de leur victoire acquise sur le fil ne fut vraiment probante. La faute à un jeu offensif déficient. Après avoir semblé être le détonateur attendu avec trois buts en trois matches, Mevlut Erding est retombé dans ses travers et ses ratés. Quant au jeune Néerlandais Ricky Van Wolfswinckel, recruté cette année, il n'a pas encore trouvé le chemin des filets. La défense est heureusement un peu plus solide, malgré l'absence de son charismatique capitaine Loïc Perrin encore absent pour deux semaines, et avec un Stéphane Ruffier qui a plusieurs fois sauvé la baraque, même s'il a commis une bévue qui a coûté cher au Parc des Princes. Pour Saint-Etienne donc, la réception des Girondins sonne comme un moment de vérité. Les Verts auront besoin d'être poussés par Geoffroy-Guichard pour enfin montrer un visage conquérant et aller de l'avant. La frilosité ne sera pas de mise face à des Bordelais qui commencent à croire en leur étoile. 

Les Girondins en pleine confiance

Depuis son arrivée en Gironde, Willy Sagnol a pratiquement effectué un sans-faute. Pour son retour à Saint-Etienne, ville dans laquelle il est né et où il a fait ses débuts de joueur, il ne serait vraisemblablement pas mécontent de réussir un bon coup. C'est surtout son attaque que le technicien a su regonfler, en lui redonnant confiance, à l'image de l'Argentin Diego Rolan amorphe et maladroit l'année dernière, totalement retrouvé depuis deux mois, déjà auteur de 4 réalisations, mais aussi de Cheikh Diabate, souvent décrié mais précieux malgré tout pour peser sur les défenses...et marquer (3 buts). Les Bordelais  semblent enfin avoir trouvé une assise et un équilibre, en même temps qu'une certaine  sérénité. Leur série de succès parle pour eux. Ils ont l'occasion de conforter leur deuxième place en revenant à hauteur de points de Marseille, et ils n'entendent pas la laisser passer. Pour eux aussi, c'est un premier tournant. 

Christian Grégoire