Batshuayi Gignac OM Bordeaux
Michy Batshuayi et André-Pierre Gignac ont signé le succès de l'OM. | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

Un Marseille renversant contre Bordeaux

Publié le , modifié le

Marseille a conservé la tête de la Ligue 1 à l'issue de la 14e journée. Dimanche soir, les Phocéens ont livré un match emballant pour déborder Bordeaux dans les dernières minutes (3-1). Malmenés, les Girondins avaient toutefois réussi à ouvrir le score par Touré (55e). Ce but a sonné la révolte de l'OM qui, après l'égalisation de Lemina (60e), a su accélérer pour renverser le match. Gignac (85e) et Batshuayi (90e) sont les deux sauveurs marseillais même si la palme du talent revient à Payet, très inspiré.

Marseille continue de séduire. Le charme était presque rompu à cause de ses défaites à Lyon et Paris. Après le PSG, c'est face à un rival historique que l'OM s'est pris une balle en plein cœur. Touché mais pas abattu, le gros cœur des Olympiens bat toujours même quand il semble au ralenti. Pendant une heure, les Phocéens ont eu toutes les peines du monde pour trouver l'ouverture. Carrasso y est pour beaucoup mais l'inefficacité offensive des hommes de Bielsa commençait à poser question. Cela coïncidait avec la baisse de régime de Gignac jusque-là très en réussite dans ce championnat. Il dispose pourtant d'un incroyable distributeur de caviar derrière lui avec Dimitri Payet. A l'image de ses dernières prestations, le Réunionnais a initié quasiment tous les bons coups marseillais ce soir. Un coup dans l'axe pour Gignac (34e). Un coup dans le dos pour Thauvin (21e). Un maestro qui a simplement régalé le Vélodrome.

Payet distribue les caviars

Finalement, Mario Lemina a le premier su en profiter sur un centre millimétré de son partenaire pour placer une tête imparable (1-1, 60e). Cela venait juste après des grosses occasions pour Imbula (50e) et Aloe (51e) dont la tête touchait la transversale. En fin de match, sur un corner de Payet, toujours lui, c'est Gignac qui se défaisait du marquage de Pallois pour marquer d'une tête croisée (2-1, 85e). Euphorique, l'OM ajoutait un troisième but par le jeune Batshuayi (3-1, 90e). Bordeaux avait coulé à pic après avoir eu un bon résultat entre les mains. Contre le cours du jeu, les hommes de Willy Sagnol avaient profité d'un ballon perdu au milieu pour ouvrir le score. Maurice-Belay avait décale Touré à gauche. Le feu follet girondin prenait Mandanda à contre-pied (0-1, 55e) et donnait des sueurs froides à Bielsa malgré la fraîcheur de sa glaçière. L'atmosphère s'est finalement réchauffé autour du technicien argentin. Son OM a soufflé le chaud pour conserver ses deux points d'avance sur le PSG. Le duel à distance se poursuit.

Dans l'après-midi, Nantes et Saint-Etienne n'ont pas réussi à se départager (0-0) tandis que Montpellier a battu Toulouse 2-0.

Xavier Richard @littletwitman