Un joueur du Stade Brestois victime d'une agression, son véhicule incendié

Publié le , modifié le

Auteur·e : Denis Menetrier
Ronaël Pierre-Gabriel est prêté au Stade Brestois par Mayence
Ronaël Pierre-Gabriel est prêté au Stade Brestois par Mayence | THOMAS FREY / DPA / dpa Picture-Alliance

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Arrivé à Brest il y a deux semaines sous forme de prêt en provenance de Mayence, Ronaël Pierre-Gabriel a été victime d'une agression lundi soir. Durant l'altercation, l'ancien défenseur de l'AS Monaco a subi des coups et a vu sa voiture être incendiée dans la foulée. Des précisions restent à apporter autour de cet événement alors que le joueur vient tout juste de rejoindre le Finistère. Le Stade Brestois a condamné cette agression dans un communiqué publié mardi.

De retour dans le championnat de France de Ligue 1 après une saison passée en Allemagne à Mayence, Ronaël Pierre-Gabriel se souviendra malheureusement longtemps de ses premières semaines en Bretagne. Prêté il y a deux semaines au Stade Brestois par le club allemand pour une saison, le défenseur français a été victime d'une violente agression lundi soir, sur les coups de 22h30 selon les informations du Télégramme.

Le Stade Brestois "condamne vivement cet événement"

Pierre-Gabriel a ainsi subi des coups et blessures avant de voir sa voiture, une Audi RS 4, être incendiée. Les circonstances de l'événement sont encore à déterminer et impossible pour le moment de savoir si le défenseur a été pris pour cible par un ou plusieurs agresseurs. Son nouveau club, le Stade Brestois, a publié un communiqué ce mardi après-midi en condamnant "vivement cet événement" et en apportant "tout son soutien à Ronaël."

"Il est regrettable de voir que des incidents de ce genre ont pu se produire à l'encontre d'un garçon qui n'est arrivé que depuis deux semaines dans le Finistère", a ajouté le club avant d'annoncer que "cette communication officielle sera la seule du Stade Brestois dans cette affaire, le club laissant maintenant les autorités travailler pour faire toute la lumière sur cette affaire". Avec cette agression, les premiers pas à Brest de Pierre-Gabriel, qui a déjà disputé 39 matches de Ligue 1 avec Saint-Étienne et l'AS Monaco, risquent d'être très particuliers.