Claude Robin ESTAC
Le nouvel entraîneur de Troyes, Claude Robin | EST ECLAIR

Troyes se sépare de Claude Robin au bout de deux mois

Publié le , modifié le

Nommé il y a moins de deux mois au poste d'entraîneur de l'équipe de Troyes, Claude Robin vient d'être remercié par l'Estac. L'homme de 55 ans, successeur de Jean-Marc Furlan le 8 décembre dernier, n'a pas réussi à remonter la pente d'une équipe qui est dernière de L1 avec 11 petits points, à 15 longueurs du premier non relégable, le Gazélec Ajaccio. Après avoir dirigé seulement neuf matches, Robin sera remplacé "jusqu'à nouvel ordre" par un trio composé de ses anciens adjoints: Mohamed Bradja, Michel Padovani et Olivier Tingry.

"La direction du club annonce qu'elle décharge, à compter de ce jour, Claude Robin de la responsabilité de l'équipe première. Dans un contexte  sportif très difficile, cette décision vise avant tout à préserver les intérêts  de chacun", explique l'Estac dans un communiqué publié sur son site internet. Avec 3 victoires, 2 nuls et 4 défaites toutes compétitions confondues, celui qui avait été en charge du centre de formation du club aubois avait pourtant obtenu un meilleur bilan que son prédécesseur qui n'avait remporté aucun succès. Pour le moment, l'Estac n'a pas évoqué le nom d'un éventuel remplaçant. "La direction de l'équipe première sera de nouveau assurée, jusqu'à nouvel  ordre, de façon collégiale par Mohamed Bradja, Michel Padovani et Olivier  Tingry", indique l'Estac dans son communiqué. Les trois hommes seront mis dans le grand bain dès samedi, avec un déplacement à Bastia pour le compte de la 25e journée de L1.