Benjamin Nivet (Troyes)
Benjamin Nivet, le buteur troyen | DENIS CHARLET / AFP

Troyes se paye Marseille en clôture de la 9e journée

Publié le , modifié le

La lanterne rouge, Troyes s'est offert le scalp du leader du championnat, Marseille, grâce à un but en toute fin de match (88e) de Benjamin Nivet. L'OM concède sa seconde défaite de la saison et concède la première place du championnat au PSG. Un pénalty aurait pu être accordé aux joueurs d'Elie Baup pour une faute sur Loïc Rémy. Grâce à sa première victoire de la saison, l'Estac n'est plus dernier du championnat.

Marseille n'est plus leader ! Faute d'avoir su offrir un match plein sur la pelouse de la lanterne rouge de L1, l'OM a cédé son fauteuil de leader au PSG après sa défaite contre Troyes (1-0). Une soirée noire pour les Phocéens, qui ont perdu André-Pierre Gignac en raison d'une fracture du pied gauche dès la 22e minute, et qui auraient mérité un pénalty en fin de rencontre. Pour l'Estac, le casse est parfait ! Benjamin Nivet, qui avait déjà touché la transversale de la tête à la 56e min, a offert le but de la victoire aux siens à la 88e minute. Les joueurs de Jean-Marc Furlan décrochent leur premier succès de la saison et ne sont plus derniers, laissant cette place peu glorieuse à Nancy. Carton plein pour eux dans ce choc des extrêmes.

Troyes domine le choc des extrêmes

Et si l'OM avait sous-estimé son adversaire du soir ? En clôture de la 9e journée du championnat, les Marseillais ont offert l'une de leur plus mauvaises prestations de la saison pour s'incliner au stade de l'Aube. Une première mi-temps insipide, à peine rehaussée par un deuxième acte plus offensif, n'auront pas suffi à l'ancien leader du championnat pour forcer la décision. Ce n'est pas faute d'avoir eu des occasions, Ayew a souvent tenté, Valbuena (48e) a alerté Yohann Thuram sur coup-franc et Rémy a raté une tête piquée seul face au but (57e). En s'inclinant pour la deuxième fois en trois matchs de championnat, l'OM concède la tête du classement à son rival parisien. C'est la première fois depuis sept mois que le PSG prend les rênes de la L1. L'OM devra se ressaisir dès la semaine prochaine dans un match très attendu face à Lyon, actuel troisième de l'élite.

Une réaction face à l'OL est-elle possible ? Rien n'est moins sûr tant l'équipe type d'Elie Baup est apparue très limitée physiquement ce dimanche. L'OM possède, en effet, l'équipe dont l'effectif a le moins tourné depuis le début de la saison : Mandanda, Fanni, Nkoulou, Morel, Kaboré, Cheyrou, Valbuena, Andre Ayew et Gignac, ont débuté tous les matchs de L1. Des efforts cumulés qui se payent aujourd'hui. Et dire que Valbuena et consorts doivent encore jouer 16 matchs d'ici à la trêve... Privés de Gignac, qui restait pourtant sur un doublé plein d'inspiration face au PSG lors de la dernière journée, ils devront composer sans leur meilleure arme offensive. Mission impossible ?