Triaud: il "faut arrêter" la polémique injustifiée sur Sagnol

Triaud: il "faut arrêter" la polémique injustifiée sur Sagnol

Publié le , modifié le

Le président des Girondins de Bordeaux Jean-Louis Triaud a pris ce mercredi la défense de son entraîneur Willy Sagnol, demandant "d'arrêter sincèrement" la polémique née mardi à la suite des propos tenus par son technicien sur le "joueur typique africain".

"On ne veut pas donner plus d'ampleur à ce qui se passe, surtout qu'on  trouve ça totalement injustifié. Il faut arrêter, sincèrement", a déclaré le  dirigeant à l'AFP, renvoyant au communiqué de presse publié par le club mardi  soir et à sa réaction mercredi matin sur Europe 1. Au cours de cet entretien, M. Triaud s'est dit "à la fois en colère et  atterré" par cette polémique: "En colère parce que tous ceux qui connaissent  Willy Sagnol savent qu'il est tout sauf raciste. L'interprétation de ce propos  est totalement erronée."

Commentant la réaction de Lilian Thuram, partenaire de Willy Sagnol avec  les Bleus lors de la finale du Mondial-2006, qui s'est dit "surpris et déçu",  M. Triaud a exprimé son incompréhension: "Lilian Thuram est un ami de Willy  Sagnol, quand on a un ami qu'on connaît bien, on peut lui faire confiance, on  doit lui faire confiance..."

Le président bordelais a aussi pointé du doigt "les autres malveillants qui  ont interprété ses propos et qui sautent sur n'importe quoi pour faire le  buzz...", en référence à la Licra ou SOS Racisme. Interrogé sur des sanctions éventuelles à l'encontre de Willy Sagnol, le  dirigeant a conclu en apportant son soutien à son entraîneur. "Une sanction de  la part du club? Vous plaisantez!", a-t-il réagi.

AFP