Jean-Louis Triaud portrait Bordeaux 05 2010
Jean-Louis Triaud | AFP - Jean-Pierre Muller

Triaud (Bordeaux): "Gourcuff souhaite régler tout ce qui est physique avant de s'engager"

Publié le , modifié le

Sans la moindre nouvelle recrue ni le moindre joueur en moins, Bordeaux a repris le chemin de l'entraînement. Et son président, Jean-Louis Triaud, n'en est pas surpris. Dans le dossier au long cours concernant un possible retour de Yoann Gourcuff, libre de tout contrat, chez les Girondins, il estime que l'ancien Lyonnais "souhaite régler tout ce qui est physique avant de s'engager avec un club, ce qui me paraît être une bonne démarche".

- C'est une reprise sans nouveau visage ?
Jean-Louis Triaud:
"On a un garçon qui s'est fait pousser la barbe donc ça change un peu  (rires). On a un bon effectif, 29 joueurs sous contrat, des garçons de qualité.  On a fait venir (Clément) Chantôme et (Isaac Kiese) Thelin en décembre, un peu  par anticipation. Le retour de Jussiê puis de Cheick Diabaté font qu'on a un  effectif complet avec des gens de qualité. Maintenant, je m'étonne année après  année de voir que l'on attend toujours des bouleversements à l'intersaison.  Pourquoi, si on a une équipe et un groupe qui donnent satisfaction ? C'est  comme chez vous, vous n'êtes pas viré pour changer de journal tous les ans  (rire). Pourquoi on changerait les équipes tous les ans ?"
   
- Avez-vous la volonté de faire quelque chose avec Yoann Gourcuff, votre  ancien meneur ?
J.L.T:
"Gourcuff, il nous connaît, on le connaît, on s'apprécie. Je crois que  lui n'est pas particulièrement pressé de prendre une décision. Pour le peu que  j'ai pu échanger avec lui, ce qui l'intéresse avant tout est de retrouver  l'intégralité de ses moyens physiques, et le jour où il sera sûr de lui, il  avisera. S'il n'est pas prêt à jouer car il estime qu'il n'a pas retrouvé  l'intégralité de ses moyens physiques, il ne souhaite pas s'engager avec  quelque club que ce soit dans un premier temps, par honnêteté et courtoisie. Il  ne va pas arriver, signer quelque part et dire 'je pars directement aux soins'.  Il a plutôt envie d'arriver dans un club avec une certitude, en se disant 'je suis apte à m'entraîner normalement d'abord pour commencer'. Après, quel que  soit le club où Yoann Gourcuff exercera son talent, ce n'est pas l'entraîneur  qui va le faire guérir plus vite des petits problèmes qu'il a aujourd'hui. Lui  souhaite régler tout ce qui est physique avant de s'engager avec un club, ce  qui me paraît être une bonne démarche".
   
- Des joueurs ont-ils émis l'idée de partir ?
J.L.T:
"Non, pas vraiment. Dans notre effectif, il était très clair en début de  saison passée que Lamine Sané prolongeait chez nous, mais il était convenu  entre nous que s'il avait une offre qui le séduisait et que nous on s'y  retrouve, pourquoi pas. Mais à ce jour, personne ne m'a téléphoné. Mais il n'y  a pas de joueur en plus de ça qui ait émis de voeux particuliers de départ".

AFP