Layvin Kurzawa PSG
Layvin Kurzawa au duel avec Edinson Cavani lors de Monaco-PSG (saison 2014-2015). | PHILIPPE LAURENSON / BLUEPIX / DPPI MEDIA

Transferts - Ligue 1 : Monaco ne ferme pas la porte à un départ de Kurzawa au PSG

Publié le , modifié le

Vadim Vasilyev a confirmé samedi que l’AS Monaco avait bien rejeté une première offre du PSG pour Layvin Kurzawa, que L’Equipe et Le Parisien estimaient à 18 millions d’euros dans la semaine. Mais le vice-président du club de la principauté assure que le contact n’est pas rompu entre les deux clubs et qu’un départ du latéral gauche international français (22 ans, 2 sélections) est toujours envisageable d’ici la clôture du marché des transferts.

Ce devrait être l’un des dossiers chauds de la dernière semaine du mercato. Lucas Digne sur le départ vers la Roma, le PSG prospecte activement sur le marché pour lui dénicher un remplaçant. Ce n’est plus un secret, sa priorité se nomme Layvin Kurzawa. Mais les dirigeants parisiens ne feront pas de folies pour s’offrir le défenseur de Monaco. Après une première proposition à 18 millions d’euros, ils pourraient prochainement en transmettre une entre 20 et 25 millions d’euros. Mais ils n’iront certainement pas au-delà, surtout pas jusqu’aux 30 millions d’euros espérés par l’ASM.

Mais Vasilyev n’est pas définitif sur le sujet. « Des contacts ont lieu » entre les deux clubs au sujet de Kurzawa, expliquant que l’offre de Paris avait été refusé « pour l’instant ». Le numéro 2 du club de la principauté en profite aussi pour glisser que d’autres clubs se sont positionnés, histoire de faire monter les enchères au maximum. Il ne se prononce pas néanmoins sur la possibilité de voir Kurzawa rester monégasque après le 31 août. « J’ai dit qu’économiquement, nous n’avons pas besoin de faire des transferts. Le bilan du club est équilibré. J’ai provisionné une Coupe d’Europe dans le budget. Quand je lis que le club sera obligé de vendre en cas de défaite en barrages, c’est n’importe quoi. »

Tout dépendra donc de la qualité des offres reçues dans les prochains jours et de la volonté du joueur, que la rumeur dit intéressé par le challenge parisien. Et ce malgré la perspective d’y arriver en qualité de doublure de Maxwell sur le côté gauche de la défense. En cas d’échec sur la piste Kurzawa, le PSG ne manque pas de solutions de repli, de Raphaël Guerreiro (Lorient) à Faouzi Ghoulam (Naples), en passant par Fabio Coentrao (Real Madrid) ou Achraf Lazaar (Palerme). Il ne reste plus que huit jours au triple champion de France en titre pour dénicher la perle rare. Pour ne pas gâcher un mercato qui a pour l’instant tout d’une belle réussite.

Geoffrey Steines