Luis Campos ASM
Luis Campos devrait quitter Monaco dans les prochains jours. | PHOTOPQR/NICE MATIN

Transferts - Ligue 1 : Luis Campos quitte Monaco… pour mieux rebondir au PSG ?

Publié le , modifié le

Luis Campos a démissionné de ses fonctions de directeur technique de l’AS Monaco, comme le révèle Le Parisien dans son édition de jeudi. Officiellement intégré à l’organigramme du club de la principauté en décembre 2013, après avoir occupé un rôle de conseiller sportif durant six mois, le Portugais de 50 ans pourrait prendre la direction du PSG. Le triple champion de France en titre, en quête d’un homme pour diriger sa politique sportive depuis le départ de Leonardo, le courtise de longue date.

Voilà qui pourrait être l’un des transferts de l’été. A première vue, il n’a rien de clinquant. Sauf qu’il pourrait bouleverser le visage des deux clubs concernés. Luis Campos sur le départ de Monaco, c’est l’architecte de l’effectif asémiste qui quitterait le navire. Il est celui qui avait fait venir James Rodriguez ou Radamel Falcao avant de réorienter la politique du club pour s'adapter aux finances exsangues de son propriétaire, Dmitri Rybolovlev. D’après les informations du Parisien, le principal intéressé aurait adressé un courrier à la direction générale et aurait directement fait part de ses envies d’ailleurs à Vadim Vasilyev, vice-président de l’ASM. Une décision qui ferait suite, toujours selon le quotidien régional, à divers épisodes où Campos n’aurait pas senti la pleine confiance de sa hiérarchie.

Homme de réseaux, il était le bâtisseur du modèle "à la Porto" qui est devenu la marque de fabrique de Monaco depuis la saison passée. Dénicheur de talents hors pair, celui à qui l’on prête des accointances avec Jorge Mendes, ce qu’il dément fermement, sait y faire lorsqu’il s’agit de trouver la perle rare. La méthode a fonctionné à merveille avec Geoffrey Kondogbia, parti vers l’Inter contre un chèque de près de quarante millions d’euros. Il avait été recruté par Campos à l’été 2013 pour la moitié de cette somme. Et les recrues débarquées cet été sur le Rocher confirment cette tendance, de Guido Carillo à Farès Bahlouli, en passant par Thomas Lemar, Adama Traoré ou encore Ivan Cavaleiro.

Le JDD l’annonçait déjà à Paris en mars

Son profil séduit depuis longtemps Nasser Al-Khelaïfi. Sa capacité à enrôler des joueurs jeunes et à fort potentiel, là même où le PSG pèche depuis le départ de Leonardo, a de quoi allécher la direction du club de la capitale. Tout autant que sa faculté à mettre en place des structures pérennes, que ce soit au niveau de la formation ou de la détection. Si Olivier Létang a pris la suite de Leonardo dans un rôle de directeur sportif adjoint aux prérogatives élargies, il n’a jamais fait oublier l’absence d’un vrai taulier dans la maison.

Dans cette optique, le PSG a prospecté tous azimuts pour trouver le candidat idoine, allant même jusqu’à se pencher sur le cas de Paolo Maldini ou à envisager un retour au bercail de "Leo". Mais Campos est toujours resté dans un coin de la tête de d’Al-Khelaïfi. Le JDD l’envoyait même à Paris dès le mois de mars dernier. Cette fois, ce pourrait être la bonne. Ce proche de José Mourinho, avec lequel il partage un parcours atypique, pourrait ainsi présider aux destinées sportives d’un club qui aspire à être sur le toit de l’Europe à terme. Un challenge qui pourrait le convaincre de replonger rapidement après la fin de son aventure monégasque.

Geoffrey Steines