Losc, Lille, Mavuba, Balmont, Roux, Gueye
Mavuba, Balmont et Gueye fêtent Nolan Roux | FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Tout le monde veut la place des Lillois

Publié le , modifié le

Lille (3ème) effectue un déplacement périlleux à Monaco (2ème) ce soir (21h). Tout en connaissant déjà le résultat de ses deux poursuivants pour la troisième place qualificative pour la Ligue des champions. Saint-Etienne (4ème) reçoit Sochaux (19ème), alors que Lyon (5ème) se déplace à Guingamp (13ème), une semaine avant le derby OL-ASSE.

Un vrai choc. Même si la lutte pour le place de dauphin du (probable) futur champion parisien semble finie. En cas de victoire sur le Rocher, six points sépareraient toujours Monégasques et Nordistes. C’est pour la troisième place que cette rencontre décalée de la 30ème journée de Ligue 1 s’annonce passionnante. Lille, toujours meilleure défense de Ligue 1 (18 buts encaissés) a manqué de reléguer son adversaire le plus dangereux, Saint-Etienne, à 7 points. Le match nul soporifique face à Nantes (0-0) a laissé quelques regrets aux hommes de René Girard. Il faudra pourtant vite se tourner vers le stade Louis II. "Il reste neuf matchs, soit un total de vingt-sept points, et le but est d’en prendre le maximum, confie Vincent Enyeama, le gardien du LOSC, sur le site officiel du club. Je ne sais pas si notre mauvaise période traversée en janvier-février est définitivement résolue, mais nous sommes tous concernés par le même objectif : atteindre la plus haute position possible au classement. Aujourd’hui, nous avons récupéré la quasi intégralité de l’effectif. Souhaitons que cela nous permette de défendre au mieux notre troisième place." La totalité, ou presque.

Lille devra se passer de son capitaine, Rio Mavuba, touché à la cuisse gauche et absent deux semaines. Une mauvaise nouvelle, avec les rendez-vous qui se multiplient à l’horizon. Lille ira à Rennes en quart de finale de la Coupe de France jeudi prochain. Monaco, de son côté, devra faire sans Layvin Kurzawa. Le défenseur de l’ASM est touché aux ischios-jambiers de la jambe gauche. Après une victoire controversée à Lyon (3-2), avec les trois buts inscrits en position de hors jeu, les Asémistes voudront définitivement assurer leur deuxième place au dépend des Lillois. Cela assurerait une place en phase de groupes de la prochaine Ligue des champions. Et c’est déjà pas mal pour ce riche promu.

Lyon et Saint-Etienne gardent espoir

Les Verts aussi se contenteraient bien de leur quatrième place actuelle, eux qui visent l’Europe sans en dire plus. Vivre cacher, Christophe Galtier et ses joueurs savent faire. "Plus depuis cette semaine. La victoire est impérative, assène l’entraîneur stéphanois avant d’affronter Sochaux (14h). Il faudra ensuite qu’on se plonge dans ce derby contre Lyon. Ce sera une fois de plus le grand tournant de notre saison. C’est une période cruciale. On a un effectif constitué de grands professionnels qui savent où ils veulent aller. Cette troisième place, c’est l’objectif. Je vois chaque jour que c’est notre préoccupation numéro 1." Voilà qui est dit. Il faudra maintenant passer de la parole aux actes, face à des Doubistes qui espèrent toujours se maintenir dans l’élite.

En cas de victoire, les Verts pourront regarder plus tranquillement le déplacement des Lyonnais à Guingamp (17h), avant d’aller à Gerland dans une semaine pour une rencontre décisive dans la course à l’Europe. Qualifié pour les quarts de finale de la Ligue Europa, l’OL affrontera la Juventus (3-10 avril). Une rencontre de gala. Mais avant le Juventus Stadium, c’est le Roudourou et sa pelouse en mauvaise état qui attendent les Gones.

Adrien Debargue