Jonathan Bamba.

Tour de France de la Ligue 1 : Lille, garder l'excellence

Publié le , modifié le

Après être passé proche de la descente en 2018, Lille a réalisé un retour express au très haut niveau avec une deuxième place. La bande à Christophe Galtier a brillé, et forcément ses plus beaux joyaux ont attiré cet été. Désormais, il s'agit de confirmer cette prestation tout en ajoutant un nouvel exercice : la Ligue des Champions.

Bilan de la saison 2018/2019 : inattendue et formidable

Quasi relégué en 2018, le LOSC était au fond du trou. Le projet sportif, amené par le nouveau président Gérard Lopez, semblait devenir flou. Mais l'arrivée de Christophe Galtier, pour sauver le club, a remis de l'ordre dans la maison nordiste. Avec un recrutement intelligent, Lille a fait un retour au premier plan totalement inattendu et inespéré. 

Portés par son trio offensif de feu (Nicolas Pépé, Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba), les Lillois ont vite atteint le top 4 du classement, où ils sont restés de la 3e journée jusqu'à la fin. Avec une défense imperméable, la meilleure de France l'an dernier, un jeu enthousiaste et un stade Pierre Mauroy bruyant, le LOSC a terminé deuxième, avec la qualification pour la Ligue des Champions en poche. Son meilleur classement depuis le titre en 2011. Impensable au début de la saison. 

Le mercato d'été : un record et beaucoup de ventes

Forcément, une telle saison, avec des joueurs à potentiel, ça fait vrombir les grosses écuries. Et en premier lieu pour le meilleur joueur de l'an passé : Nicolas Pépé et ses 22 buts et 11 passes décisives en championnat. Seul Messi, dans les cinq grands championnats, a su faire de pareilles stats avec plus de 20 buts et 10 passes. Le transfert de l'Ivoirien ne s'est pas fait en un claquement de doigt. Chaque jour a eu sa rumeur (Naples, Liverpool, le PSG...). C'est finalement Arsenal qui a empoché le gros lot début août. Contre un chèque de 80 millions d'euros. Vente record pour Lille.

à voir aussi Mercato : Nicolas Pépé est transféré à Arsenal Mercato : Nicolas Pépé est transféré à Arsenal

Outre la vente de Pépé, les Dogues ont cédé deux joueurs titulaires à Lyon : le milieu Thiago Mendes et le latéral gauche Youssouf Koné. Le tout pour 31 millions d'euros. Autre vente conséquente, celle de Rafael Leao. Un an après son arrivée, le prometteur attaquant portugais a rejoint l'AC Milan pour 35 millions d'euros. Au total, le club nordiste a récupéré près de 160 millions d'euros. 

Côté arrivées, le LOSC n'a pas fait de folie, mais a opéré malin pour coller au jeu de Galtier. Tout d'abord en recrutant le jeune Timothy Weah, ex-Parisien. Dans la catégorie des joueurs à potentiel, ont débarqué Domagoj Bradaric (arrière gauche), Tiago Djalo (défenseur central), Yusuf Yazici (attaquant) et Victor Osimhen (attaquant). La seule arrivée d'un joueur expérimenté est celle de Benjamin André, capitaine de Rennes la saison passée. 

La forme du moment : 

Lille s'est offert une grosse préparation avec sept matches. Sans doute pour forcer les organismes à s'habituer au rythme effréné de la Ligue des Champions : trois succès, deux nuls, deux défaites. Hormis Dunkerque en début de tournée amicale, les Dogues ont joué des clubs de plus gros calibre comme Reims, Braga ou pour finir l'AS Rome. Ce dernier match s'est soldé par une défaite 3-2.

Le joueur à suivre : Jonathan Ikoné

La BIP BIP n'est plus. Seuls Jonathan Ikoné et Jonathan Bamba sont toujours présents dans le trio de feux follets, depuis le départ de Nicolas Pépé. Si le deuxième a réalisé une belle saison statistique, le premier devra hausser son nombre de buts (3 la saison dernière) pour pallier l'absence de Pépé. L'Ivoirien était impliqué dans 49% des buts lillois l'an passé. Si le remplacer sera une tâche collective avec Yusuf Yazici, Ikoné devra prouver qu'il peut encore passer un cap. 

Tour de France de la Ligue 1 : Lille, garder l'excellence
© AFP

Les ambitions pour 2019/2020 : attention aux différents tableaux

Après une telle saison l'an passé, les Lillois doivent viser le même rang en Ligue 1. En Ligue des Champions, le but est de sortir des poules. Mais pour parvenir à jouer sur tous les tableaux, Christophe Galtier va devoir trouver un nouvel équilibre, une nouvelle vitesse de croisière.

Le onze titulaire a changé avec les départs de Pépé, Mendes, Koné. S'ils ont été remplacés numériquement, il n'est pas certain que le niveau des jeunes recrues puisse tenir la cadence lorsque les matches s'enchaîneront tous les trois jours. Seuls deux joueurs ont connu la Ligue des Champions : Loïc Rémy et Jérémy Pied. Mais de manière très brève.

Pour le groupe quasi entier, la plus grande compétition de clubs sera une découverte. Et des mauvaises performances en Europe ne devront pas empiéter sur le niveau national où la bataille pour le podium fera encore rage. Lyon s'est renforcé, notamment avec deux Lillois.