La joie des Toulousains Abdennour et Ben Yedder
La joie des Toulousains Abdennour et Ben Yedder | PASCAL PAVANI / AFP

Toulouse - VA, à l'ombre des ténors

Publié le , modifié le

Sans faire de bruit ou si peu, Toulouse (6e) et Valenciennes (7e) sont aux portes du podium de la Ligue 1. Samedi à l'occasion de la 8e journée, ils seront face à face au Stadium pour continuer de tutoyer l'Europe. Le nouveau Montpellier se cache peut-être parmi ses deux équipes...

A l'image de son milieu de terrain international Etienne Capoue et son buteur Wissam Ben Yedder (5 buts), Toulouse est en vogue. Ce n'est pas toujours spectaculaire mais le TFC est une formation solide qu'on a parfois tendance à sous-estimer. Moins fringuant au Stadium, le club du président Sadran doit améliorer son rendement à domicile pour rester dans le premier tiers de la Ligue 1. La réception de VA tombe bien. "Nous restons sur deux matches nul à domicile. Il faut qu'on arrive à inverser cette tendance, assure l'entraîneur Alain Casanova. Les joueurs ont à coeur de justifier ce bon début de saison. Si on a quinze points samedi soir, la première partie de saison sera quand même bien réussie." Le coach du TFC craint toutefois les Valenciennois, auteurs eux aussi d'un bon départ. "C'est une équipe qui nous posera des problèmes par son style de jeu. Ils ont de la vitesse devant mais aussi beaucoup d'impact. Ça fait une équipe complète qui a pris de la maturité et de la confiance. On le sait et on s'y attend. Pour moi, ils joueront la première partie de tableau toute la saison." Un vrai choc d'outsiders !

VA ne s'enflamme pas

A Valenciennes, la leçon donnée aux Marseillais (4-1) n'a pas mis de poudre aux yeux de Daniel Sanchez. Le coach de VA reste prudent sur le potentiel de son équipe et ses objectifs. "On a fait un débriefing du match face à Marseille en début de semaine, comme on le fait tout le temps, en soulignant ce qui avait été et pourquoi ce match-là avait été réussi, a-t-il expliqué sur le site du club (www.va-fc.com). Pour autant, on n'est pas resté sur un nuage. On a vu également sur quels domaines il fallait s'améliorer et surtout redescendre sur terre." Le meilleur moyen d'éviter la grosse tête, c'est de renvoyer la pression sur l'adversaire. Le TFC arrive bien pour rester lucide. "S'il y a une équipe qui est difficile à jouer, c'est bien celle de Toulouse, prévient Sanchez. C'est une équipe disciplinée, rigoureuse, qui fait peu d'erreurs et qui profite souvent de celles de l'adversaire. C'est un match où l'on doit être concentré sur le sujet. Alain Casanova travaille beaucoup sur la solidité de son équipe, sur son organisation. C'est toujours une équipe très difficile à jouer, que ce soit à domicile ou à l'extérieur. » Dans son bon parcours, VA pêche un peu à l'extérieur (une victoire et deux défaites). Battus de peu à Brest (2-1) et à Lyon (3-2), les Nordistes aimerait bien revenir du Stadium avec au moins un point. "Prendre des points à l'extérieur, c'est l'objectif que l'on avait avant Brest, avant Lyon. On n'en était pas loin... Il faut juste corriger les petites choses qui nous ont empêchés de prendre des points, indique le gardien Nicolas Penneteau. On en est conscient. A l'extérieur, on essaie de jouer comme on le fait à domicile, et je pense que cela convient plus à notre équipe."

Ça va chauffer chez les mal classés

Dans les autres matches de la journée de samedi, il sera surtout question de maintien. Personne n'a le couteau sous la gorge mais mieux vaut ne pas trop traîner dans la zone rouge... Dernier de la classe avec deux petits points, Troyes espère enfin décoller. Facile à dire car l'Estac va retrouver un autre promu mal en point : Bastia. Après un excellent début, les Corses ont subi trois gifles d'affilée (0-3 contre St-Etienne, 3-0 à Evian, 0-4 face au PSG) avant d'arracher le nul 2-2 à Nice. Le Sporting a donc grand besoin de se rassurer. Ajaccio espère lui profiter de la mauvaise passe lilloise pour ramener un résultat positif du Nord.17e, Sochaux va un peu mieux au moment de recevoir Rennes. Enfin, l'excellent promu rémois peut rester dans le top 10 en battant Nice.