Toulouse-Lyon, tournant de la saison

Toulouse-Lyon, tournant de la saison

Publié le , modifié le

Le Téfécé reçoit l'Olympique Lyonnais ce mercredi en match décalé de la 32e journée du championnat de France. Les Gones doivent gagner pour rester dans le sillage de Lille (3e) alors que les Violets luttent pour la qualification en Ligue Europa. L'autre rencontre de la journée met aux prises Marseille à Caen. Les Olympiens, vainqueurs de la Coupe de la Ligue, se méfient des Normands qui jouent le maintien.

En rugby, Toulouse part nettement favori contre Lyon. En football, c'était l'inverse depuis une bonne décennie. Ce n'est plus le cas cette saison où les hommes d'Alain Casanova rivalisent avec les outsiders de L1 au point de postuler à l'Europe. Pendant que les Gones s'inclinaient en finale de la Coupe de la Ligue face à l'OM, les Haut-Garonnais se reposaient et préparaient méticuleusement un match qui pourrait leur permettre de revenir à hauteur de leur adversaire, à la quatrième place. Après cinq victoires et un nul, le TFC vient d'enchaîner deux défaites de rang et compte sur la venue de Lyon pour se relancer dans la course à l'Europe.

Gourcuff de retour

Exclu à Valenciennes, le milieu de terrain Franck Tabanou purgera face à Lyon le premier de ses deux matches de suspension. En revanche, Pantxi Sirieix qui a lui purgé le sien après son carton rouge reçu à Lille (1-2), sera de retour dans le groupe. Paulo Machado, 19e homme à Valenciennes, devrait profiter de l'absence de Tabanou pour retrouver une place de titulaire sur le côté gauche. La saison du milieu terrain Etienne Didot, immobilisé trois semaines après une entorse d'un genou dimanche, est  terminée. A l'OL, le défenseur Dejan Lovren, exclu samedi lors de la finale de la coupe de la Ligue, est suspendu alors que l'arrière gauche, Aly Cissokho, souffrant au niveau des adducteurs est forfait tout comme le milieu brésilien Ederson. De son côté, le milieu Yoann Gourcuff, qui n'a plus joué depuis le 22 février et le 8e de finale aller de Ligue des champions contre Nicosie, fait son retour dans le groupe de 19 joueurs donné par Rémi Garde.

Amalfitano suspendu

L'autre affiche de la journée peut a priori sembler disproportionnée. Entre des Marseillais (10e) qui viennent de sauver leur saison en accédant à la Ligue Europa via la Coupe de la Ligue, et des Caennais (17e) en quête de points précieux, le duel promet pourtant de l'incertitude. A force d'enchaîner les matches tous les trois jours depuis un mois et de ne rien gagner –jusqu'à samedi dernier, les Phocéens donnent l'impression à leurs adversaires d'être prenables. Caen peut donc y croire d'autant que les hommes de Franck Dumas s'étaient imposés l'an dernier à la surprise générale au Stade Vélodrome. L'OM sera privé de son milieu de terrain offensif Morgan Amalfitano, suspendu. Tous les autres joueurs sont à la disposition de Didier Deschamps qui a indiqué lundi que l'opération d'André Ayew, qui souffre d'une épaule, n'était pas à l'ordre du jour. 

A Caen, le milieu Grégory Proment, de retour de suspension, et l'attaquant international Espoirs Mbaye Niang, qui n'a joué que six minutes (à Lyon, le 11 février) depuis une déchirure à une cuisse contractée mi-décembre, suivie d'une rechute, effectuent leur retour. L'entraîneur normand est en revanche privé du latéral gauche Aurélien Montaroup (ischio-jambiers) ainsi que des attaquants Livio Nabab (cuisse), Romain Hamouma (genou) et Lenny Nangis (début de pubalgie). Des absences dommageables au moment d'aborder le "money-time" du championnat.

Grégory Jouin @GregoryJouin