Toulouse
Toulouse a remporté le match de la peur | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Toulouse et Bastia enfoncent Troyes et Bordeaux

Publié le , modifié le

Quatre jours après son succès sur Nice, Toulouse a prolongé son embellie en allant s'imposer chez la lanterne rouge troyenne (3-0), lors de la 16e journée de Ligue 1. Sur une glissade de Hassani en fin de match, Bordeaux a subi une nouvelle défaite lors de son déplacement à Bastia (1-0), et se trouve aux limites de la zone de relégation. Fin de série pour Montpellier qui, après trois victoires consécutives, a été par Ajaccio (2-0). En haut de tableau, Caen a arraché le match nul à Monaco (1-1) et conserve sa place de dauphin.

Très belle soirée en Corse. Bastia et Ajaccio se sont donnés un bon bol d'air frais grâce à leur succès lors de cette 16e journée. A l'opposé, Jean-Marc Furlan et Willy Sagnol n'ont toujours pas trouvé de solution pour leur équipe, qui tombent une nouvelle fois et s'enfoncent un peu plus dans une crise profonde. 

Les Girondins poursuivent leur série catastrophique de trois défaite de rang, et surtout n'ont gagné que deux de leurs 12 dernières rencontres, toutes compétitions confondues. Et dans pareille situation, la malchance semble toujours s'acharner. Avec ses trois défenseurs centraux blessés (Sané, Pablo) ou suspendu (Pallois), l'entraîneur girondin avait placé Chantôme en défense centrale. Mais l'ancien milieu de terrain du PSG s'est blessé à un quart d'heure de la fin de la rencontre, et a été remplacé par le très jeune Hassani. C'est ce dernier, à deux minutes du terme de la rencontre, qui a commis une glissade terrible dans la surface, laissant le ballon à Raspentino qui n'avait plus qu'à le pousser dans le but (88e, 1-0). C'est ainsi que les hommes de Printant ont capté trois points bien précieux dans la lutte pour le maintien, dans laquelle ils jettent les Bordelais, désormais 17e et premiers non-relégables au soir de cette 16e journée.

Troyes s'enfonce vers la L2

Au stade de l'Aube, pas de glissade mais une lente dégringolade et une grossière erreur de marquage. Toujours sans le moindre succès en championnat, les hommes de Jean-Marc Furlan ont été pris à froid par des Toulousains remis en selle depuis leur victoire sur Nice le week-end passé. Laissé tout seul dans l'axe aux 6m sur un coup de pied arrêté, Diop n'a eu aucun mal à ouvrir le score pour le TFC dès la 2e minute de la rencontre. Après la pause, Akpa Akpro d'une belle frappe (49e) puis Pesic en fin de match (86e) ont alourdi le score et offert aux joueurs de Dominique Arribagé un deuxième succès de rang pour la première fois de la saison. Cette rencontre s'est finie à dix contre dix après un deuxième avertissement récolté par Tisserand (66e) et par Darbion (79e) côté troyen. Avec seulement cinq points au compteur, l'ESTAC a neuf longueurs de retard sur le 19e, Lille, qui reçoit Saint-Etienne ce soir.

C'est aussi à dix contre dix que s'est fini le match entre Guingamp et Reims. Là-aussi, Salibur (52e) et Traoré (90e) ont laissé leurs coéquipiers avant la fin du temps réglementaire. Mais c'est Reims qui en a profité pour gagner son premier match depuis fin septembre. Reims s'est montré très réaliste en marquant sur ses deux premières  occasions, avec un doublé de Ngog (14e, 54e), alors que Salibur avait égalisé dans le temps additionnel de la première période (45+3).

Le beau redressement de Montpellier a connu un coup d'arrêt, à domicile, contre Ajaccio. Après trois victoires consécutives, les joueurs de Rolland Courbis ont été battus par les Ajacciens (2-0), qui enchaînent un cinquième succès lors de ses 7 derniers matches. Un but de Zoua (45e+3) et un de Tshibumbu (74e) ont scellé la victoire des hommes de Thierry Laurey, qui s'éloignent de la zone de relégation.