Nicolas De Preville Dusan Veskovac
Nicolas De Preville et Dusan Veskovac. | DENIS CHARLET / AFP

Toulouse enfonce Lille dans la crise

Publié le , modifié le

Sale temps pour les Dogues. En ouverture de la 6e journée de Ligue 1, les Lillois se sont inclinés une nouvelle fois à domicile contre Toulouse (1-2) et plongent encore davantage le club dans le doute. Ola Toivonen, auteur d'un doublé, a été le bourreau du LOSC tandis que Basa a été le seul buteur côté lillois. Avec cette victoire, les Toulousains confirment leur bon début de saison et montent provisoirement sur la deuxième marche du podium.

Lille n’y arrive vraiment plus. Aux portes de la zone de relégation avant cette 6e journée, le club nordiste y fait officiellement son entrée ce soir à raison d’une plus mauvaise différence de buts que Nantes. Face à Toulouse, qui réussit un début de saison convaincant, les Lillois ont essuyé une nouvelle défaite à domicile. Pour l’anecdote, la dernière victoire du TFC chez les Dogues remonte au 16 septembre 2006 (3-1), quasiment dix ans jour pour jour. Mais ce revers est surtout le troisième consécutif pour les nordistes, après l’humiliation à domicile face à Monaco (1-4) et l’échec à Lorient dans la foulée (1-0).

Le LOSC, éliminé de la Ligue Europa dès le 3e tour préliminaire par les Azerbaïdjanais de Qabala, réalise son pire début de saison depuis 2009. Et les errements techniques de son entraîneur Frédéric Antonetti, qui alterne entre le 4-3-3 et le 4-2-3-1 sans trouver la bonne formule, ne sont sûrement pas étrangers à ces déboires.

Toulouse en réussite

A Pierre Mauroy, les Lillois sont tombés face à des Toulousains hyper réalistes, auteurs de deux tirs cadrés pour deux buts. Un joli ratio signé Ola Toivonen. Le Suédois ouvre d'abord le score dès la 12e minute après un joli raid en solitaire et un crochet sur Marko Basa. Le Monténégrin a beau se rattraper en permettant à son équipe de revenir au score grâce à une jolie tête sur un coup-franc de Nicolas De Preville (1-1, 36e), cela ne suffit pas. Toivonen marque à nouveau en deuxième mi-temps d’une frappe enroulée depuis le point de penalty dont Enyeama ne peut se saisir (1-2, 79e).

Malgré ce nouveau revers à domicile, tout n’est pas à jeter côté Lillois à qui on ne peut pas reprocher d’avoir essayé. Les joueurs de Frédéric terminent ce match avec 21 tirs tentés et une possession de balle supérieure à celle de leur adversaire du soir (60%). Mais trop brouillons en défense, les Dogues ont laissé la réussite aux Toulousains, dominés durant l’ensemble du match. "On ne méritait pas de perdre, comme à Lorient samedi. C'est une équipe en pleine réussite qui a gagné contre une équipe en manque de réussite. Les joueurs ont montré de la bonne volonté, mais on doit être plus solide, c'est trop facile de nous mettre un but cette année" a déclaré Frédéric Antonetti à l'issu de la rencontre.

Il lui reste désormais cinq jours pour régler ces problèmes avant d’aller défier Saint-Etienne dans son Chaudron (dimanche, 15h).

Marine Couturier @Marine_Ctrier