portrait Jean Tigana (Bordeaux)  06 2010
Jean Tigana, entraîneur des Girondins de Bordeaux | AFP - Jean-Pierre Muller

Tigana parti lundi ?

Publié le , modifié le

Selon le site Internet du journal Sud Ouest, Jean Tigana devrait quitter son poste d'entraîneur de Bordeaux. Malgré le succès 3-0 des Girondins sur Auxerre samedi, l'entraîneur est toujours contesté après la morne saison bordelaise. Son départ devrait être confirmé lundi en conférence de presse par Nicolas de Tavernost, le patron de M6 et propriétaire du club. Le nom de Rolland Courbis est avancé pour le remplacer.

La victoire 3-0 sur Auxerre samedi soir aurait dû sauver sa tête. Pourtant, selon le quotidien Sud Ouest de dimanche, Jean Tigana quitterait bien les Girondins de Bordeaux. Le journal parle même d'une conférence de presse tenue lundi au Haillan, en présence de Nicolas de Tavernost, patron de M6 et propriétaire du club, pour officialiser la nouvelle.

Jean-Louis Triaud ne veut, lui, y voir qu'une remise à plat et la volonté de l'actionnaire principal du club de faire part aux joueurs de son mécontentement pour cette saison moribonde. "Pour moi, il n'y a pas d'autre sujet. La question (du départ de Tigana) n'est pas d'actualité", martèle le président. Sud Ouest explique néanmoins que Tigana aurait averti ses proches de sa décision de jeter l'éponge, mais pas encore ses joueurs. Des joueurs avec lesquels il n'a de toute façon plus vraiment d'échange depuis plusieurs semaines. La déroute face à Lorient (1-5) a fini de couper les ponts et la communication entre un entraîneur décrié et un groupe en fin de parcours. Samedi, il n'a même pas pris la peine de se lever pour célébrer les buts de Diarra, Modeste et Plasil. Comme esseulé sur le banc, il n'a bougé que pour faire les changements. Service minimum pour l'ancienne gloire du club, la tête sans doute déjà ailleurs...

Courbis annoncé pour le remplacer

En "prenant du recul" en milieu de semaine, Michel Pavon avait annoncé la couleur et de futures grandes manœuvres en perspective. Sud Ouest explique que, samedi soir, Tigana n'a plus paru concerné par le devenir de son équipe ni même ravi de cette victoire qui redonne un peu d'air aux Girondins (10e de L1). "Je n'ai aucun problème aujourd'hui (ndlr: samedi sori). Si je veux continuer? On verra lundi", a-t-il lâché, renvoyant toutes les interrogations à cette fameuse conférence programmée en présence de Nicolas de Tavernost. Une attitude détachée et nébuleuse que son président justifie comme un moyen de "tenir en haleine" les journalistes.

C'est donc sur une victoire que Jean Tigana pourrait tirer sa révérence. Un passage raté comme entraîneur dans le club qui a consacré le joueur (3 titres de champion, 2 Coupe de France entre 1981 et 1989). Dimanche pourrait permettre à ses dirigeants de le retenir, mais le veut-il vraiment et eux, le souhaitent-ils réellement? Il se murmure déjà que Bordeaux pourrait rappeler Rolland Courbis, aperçu aux alentours de Chaban-Delmas, pour éteindre l'incendie. Une troisième tentative après deux passages en 1992-1994 et 1996-1997.