Thomas Tuchel (PSG) : "Ce n'est pas la meilleure façon de préparer un match"

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Thomas Tuchel
Semaine difficile pour le PSG de Thomas Tuchel | Guido Kirchner / DPA / dpa Picture-Alliance

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les derniers jours du PSG n'ont pas été de tout repos, après la défaite à Dortmund (2-1). Les vidéos de la fête de jeudi soir dans laquelle plusieurs joueurs parisiens apparaissent n'a pas apaisé les tensions. Et Thomas Tuchel a taclé.

Semaine rocambolesque du côté du Paris Saint-Germain. Depuis mardi et la défaite en huitième de finale aller de la Ligue des champions sur la pelouse de Dortmund (2-1), le club de la capitale est agité. Dès la fin du match, la zone mixte a été le théâtre des petites phrases (et piques) de Thomas Tuchel, Neymar et Thomas Meunier, tout comme les réseaux sociaux avec le tacle du frère de Presnel Kimpembe à l’encontre de Tuchel. Et comme si ces derniers jours n’étaient pas assez agités, des vidéos montrant Mauro Icardi, Edinson Cavani et Angel Di Maria faire la fête jeudi soir sont sorties.

à voir aussi Neymar : "Le club avait peur et c'est moi à la fin qui en souffre" Neymar : "Le club avait peur et c'est moi à la fin qui en souffre"

"Pas un manque de respect"

"J'étais vraiment surpris hier (vendredi) de cette vidéo, de cette manière (de fêter). On en a parlé en interne, vous pouvez en être sûr", a lancé l'entraîneur allemand en conférence de presse. "Cela doit rester en interne. C'était un jour libre, oui (les joueurs disposaient d'un jour de congé, NDLR), c'est la vie privée, oui...", a-t-il poursuivi, visiblement remonté. Avant d'ajouter: "Vous pouvez être sûrs que nous ne sommes pas heureux avec ces images."

Quelques minutes avant son entraîneur, le défenseur Marquinhos avait tenté de dédramatiser. "C'était une erreur d'avoir autant d'images diffusées comme ça", a-t-il concédé, mais "c'était un anniversaire déjà prévu avant le match, il faut dire aux supporters que ce n'était pas pour manquer de respect".

"Un moment ensemble pour oublier le foot"

"Il faut faire attention avec cela, car il y a des gens qui vivent pour le club, qui font des kilomètres pour nous. On était aussi très déçus et tristes (après le match), et l'anniversaire c'était juste un petit moment qu'on essayait de passer ensemble, pour oublier le foot", a ajouté le Brésilien. Mais pour son coach, "ce n’est pas la meilleure façon de préparer un match, ni la pire chose qui puisse nous arriver non plus."

Marquinhos tranche : "La meilleure réponse, c'est le terrain, ce n'est pas une défaite qui va tout changer, tout déstabiliser et tirer les gens vers le bas", a également assuré le défenseur central. Autant dire que la réception de Bordeaux dimanche soir sera scrutée de (très) près. Mais une victoire pourrait apaiser les tensions…    

AFP