Frédéric Thiriez et Jean-Michel Aulas,
Frédéric Thiriez et Jean-Michel Aulas, | FRANCK FIFE / AFP

Thiriez et Aulas militent pour une L1 à 18 clubs

Publié le , modifié le

Le président de la Ligue de football professionnel, Frédéric Thiriez, et le président de Lyon, Jean-Michel Aulas, ont milité pour une L1 à 18 clubs au lieu de 20 lors de l'assemblée générale de la LFP mercredi.

"Il faut nous adapter à cette conjoncture difficile, nous adapter à cette situation de crise, et poser la question du format de nos championnats, il faut oser affronter les sujets sans tabous ni à priori", a expliqué M. Thiriez à la tribune. "J'avais proposé en 2004 un retour à 18 clubs en L1, a-t-il rappelé. Je n'avais pas été suivi, de peu. Avec la crise et la baisse des droits télé, nous ne pouvons plus esquiver le problème. Il faudra répondre à la question: La France a-t-elle les moyens ou pas d'avoir 20 clubs en L1 ?"

"Ma réponse est non. Mais ma réponse n'a aucun intérêt. Il faut que les clubs soient d'accord. Avant la fin 2013, je veux une réponse des clubs. Mais ce changement, s'il était accepté, entrerait en vigueur au mieux à la saison 2015-16", a-t-il enchaîné devant des journalistes ensuite.

De son côté, M. Aulas, membre du conseil d'administration de la LFP, a également dit devant la presse que "bien avant la crise", il était partisan "d'une L1 à 18 clubs". MM. Aulas et Thiriez, ont tous deux, séparément cité l'exemple de l'Allemagne, "avec 18 clubs en L1, et 16 en L2". M. Thiriez a "même donné un nom de code à ce projet, le projet delta".

AFP