Incidents Marseille-Lyon
Les CRS sont intervenus pour éviter de plus gros débordements lors de la rencontre OM-OL | AFP - FRANCK PENNANT

Thierry Braillard dénonce les incidents de Marseille-Lyon

Publié le , modifié le

Le secrétaire d'Etats aux Sports, Thierry Braillard, est revenu ce lundi sur les incidents qui ont émaillé la rencontre Marseille-Lyon dimanche. Pour lui, de tels débordements sont "inacceptables" alors que l'Euro 2016 se profile dans quelques mois et que l'image de la France et sa capacité à accueillir et gérer un évènement de cette importance sera étudiée de près.

Un match nul (1-1), le retour de Valbuena au Vélodrome et le premier but d'Alexandre Lacazette cette saison. Il s'en est passé des choses à Marseille pour cet "Olympico" OM-OL, mais c'est dans les tribunes qu'un très mauvais spectacle s'est joué. A la 62e minute, l'arbitre Ruddy Buquet a interrompu la rencontre après que les supporters marseillais aient balancé toutes sortes de projectiles sur la pelouse en direction notamment de Mathieu Valbuena et Anthony Lopes. Vingt minutes d'interruption qui sont venues calmer un public particulièrement haineux devant la tournure des événements (un penalty, un rouge). "C'est inacceptable et je pense qu'il va falloir vraiment avoir beaucoup plus de fermeté sur les contrôles", a déclaré M. Braillard sur RTL. "On est quand même à six mois d'un événement formidable qui est l'organisation de l'Euro de football et j'en appelle vraiment à ce que chacun prenne la mesure de ce qui s'est passé", a souligné le secrétaire d'Etat.

L'Euro 2016 en ligne de mire

"Marseille est une ville de foot. Le public marseillais est connu pour être un formidable public. Maintenant, je pense qu'il y a quand même des conditions de sécurité qu'il faut respecter et on ne peut pas comme ça voir des bouteilles de verre dans les tribunes", a poursuivi M. Braillard. "Où on va ? Imaginons qu'une bouteille ait percuté un joueur ! Rendez-vous compte de la situation dans laquelle on serait aujourd'hui ? C'est inacceptable et je pense qu'il va falloir vraiment avoir beaucoup plus de fermeté sur les contrôles", a-t-il conclu. Une réunion doit se tenir ce lundi matin au siège parisien de la Ligue de football professionnel (LFP) autour de son président Frédéric Thiriez consacrée à ces incidents. Des décisions sont attendues alors que l'Euro 2016 se tiendra en France du 10 juin au 10 juillet. La Ligue se serait passé d'une telle publicité.