Florian Thauvin
Le joueur marseillais Florian Thauvin | MAXPPP - GUILLAUME RUOPPOLO

Thauvin veut passer à autre chose

Publié le , modifié le

Pour sa première apparition devant la presse depuis son transfert à sensations à Marseille, Florian Thauvin a évité de revenir sur le sujet qui a animé le mercato estival. "J'avais mes raisons", a-t-il simplement indiqué. Ce long bras de fer est désormais derrière lui et le joueur veut se concentrer sur le futur qu'il espère radieux sur la Canebière.

Déterrer le passé n'est pas forcément une bonne chose. Même s'il est récent. Florian Thauvin le sait. Les cendres de son transfert à l'OM pour 13 millions d'euros (+2 de bonus) encore chaudes, le milieu de terrain de 20 ans s'est présenté pour la première fois à la presse depuis son arrivée à Marseille dans les derniers moments du mercato. Et Thauvin n'a pas voulu raviver un brasier qui a bien du mal à passer du côté lillois. Ne pas rallumer l'incendie, avancer et passer à autre chose. Voilà comment on pourrait résumer la première prise de parole du champion du monde des -20 ans. "C'est passé, je suis arrivé à l'OM, c'est ce que je voulais. Maintenant, je vais me concentrer sur mon avenir", a-t-il répondu lorsqu'on lui a demandé comment il avait vécu cette période agitée.

Mais encore? Les journalistes présents au centre Robert Louis-Dreyfus auront beau insister, la ligne de conduite du joueur ne bougera pas d'un iota. "On m'a toujours dit +qui se justifie s'accuse+. Je sais pourquoi je l'ai fait, j'ai mes raisons et si je ne me justifie pas, je sais pourquoi je l'ai fait", a-t-il lancé, sans plus d'explications. Venir dans son "club de coeur" valait bien ça selon lui. S'il est conscient que son comportement a pu laisser des traces dans le Nord ("je  comprends que les supporteurs lillois puissent être très énervés"), il a sous-entendu des reproches à l'encontre du LOSC : "dans certains clubs il se passe des choses en interne et ils (les supporters, ndlr) ne savant sans doute pas tout". Et le public pas davantage.

Jouer pour faire oublier

Conscient d'avoir beaucoup fait parler, il est apparu presser de laisser parler ses performances pour lui. Plusieurs fois, il a déclaré son désir de prouver sur le terrain. "On s'occupera de l'extra-sportif une fois que j'aurai joué au ballon", ou encore "maintenant, je veux me concentrer sur mon avenir et être performant sur le terrain". Ça tombe bien Marseille à débourser une coquette somme pour celui qui ne compte qu'une saison en Ligue 1 (10 buts et 1 passe décisive la saison dernière avec Bastia). De quoi lui rajouter encore plus de pression? Pas forcément. "lI faut en tenir compte, c'est un très gros investissement de la part  du club, je leur en serai toujours reconnaissant, mais il ne faut pas déjouer à cause de cela". Mais si la question de son arrivée n'a pas pu être réglée, d'autres apparaissent déjà. Son état de forme en premier lieu.

Alors que Marseille se déplace à Toulouse samedi, le joueur lui n'a plus disputé une rencontre officielle depuis la finale du Mondial des -20 ans en Turquie le 13 juillet dernier face à l'Uruguay. Deux mois. S'il s'entraîne depuis son arrivée, il accuse un évident manque de rythme qui l'incite à la prudence quand on évoque une éventuelle titularisation, d'autant plus que André Ayew est suspendu. "Je ne suis pas certain de jouer, le coach n'a pas donné la composition.  Ca fait un certain temps que je m'entraîne pour revenir au niveau, je pense  pouvoir être utile à l'équipe (...) Concernant la condition physique, à l'heure actuelle je me sens bien,  mais mon dernier match remonte au 13 juillet et la finale de la Coupe du monde  des moins de 20 ans (victoire contre l'Uruguay, ndlr). Mais je ne suis pas loin d'être à 100%". Baup n'a pas dit autre chose : "Il a du retard dans la préparation mais il peut et il aura certainement du  temps de jeu dans ce match", a précisé l'entraîneur marseillais.

Objectif Bleu

Après les polémiques et les interrogations, Thauvin a été amené à s'expliquer sur ses attentes personnelles et collectives au sein du club phocéen. "Mon objectif est de m'imposer dans cette équipe, de marquer  et de faire des passes décisives", a-t-il d'abord expliqué avant de parler du "titre de champion". "Il y a une très bonne équipe, avec uniquement des résultats positifs  sauf contre Monaco. On peut accrocher les grosses équipes, on en fait partie.  Avec le travail et les matches, on peut faire quelque chose de bien et pourquoi  pas viser le titre de champion". Le joueur ne manque pas d'ambition et a évoqué l'équipe de France. "J'y pense, c'est un objectif. Ce que j'ai fait en moins de 20 ans, j'aimerais le reproduire en Espoirs et chez les A". Le chemin vers les Bleus et la rédemption est encore long pour lui...