Florian Thauvin avec Dominique Rocheteau
Le meilleur Espoir de la saison 2012-13, Florian Thauvin, avec Dominique Rocheteau lors de la remise des trophées UNFP | FRANCK FIFE / AFP

Thauvin au bras de fer avec le LOSC

Publié le , modifié le

Le jeune attaquant de Lille Florian Thauvin , désireux de quitter le Losc, était absent de l'entraînement ce mardi, une situation dont le club "a pris acte" selon le directeur général adjoint Frédéric Paquet. "Florian Thauvin n'était pas à l'entraînement ce (mardi) matin, donc on en a pris acte", a déclaré Frédéric Paquet devant la presse, au centre d'entraînement du club.

Le joueur "a prévenu ce week-end qu'il ne serait pas là, il a appelé le  coach" (René Girard), a ajouté le dirigeant nordiste. "Son entourage a répété à  qui veut l'entendre qu'il ne veut pas venir chez nous et nous, on a dit qu'il  était chez nous, la situation est celle-là". Florian Thauvin  a été recruté en janvier 2013 par Lille, qui l'avait  néanmoins prêté à son ex-club, Bastia, jusqu'à la fin de la saison dernière.  S'il s'est déjà entraîné avec le Losc, il n'a toujours pas joué un match pour  le club nordiste. 

L'Olympique de Marseille est très intéressé par la venue de l'international  des moins de 20 ans, qui a déjà fait l'objet d'une passe d'armes entre les  présidents marseillais et lillois. "Pour la dernière fois, je confirme que Florian Thauvin  ne rejoindra ni  l'OM ni aucun autre club. Il est un joueur du Losc intransférable", avait écrit  le 10 juillet le président du Losc, Michel Seydoux, dans un communiqué.   "Les manoeuvres désespérées du président de l'OM (Vincent Labrune) n'ont  pour seule finalité que de déstabiliser un joueur, lui faisant croire que les  contrats et les engagements ne signifient rien", avait-il ajouté.

Sauf "offre énorme"...

"On constate et on subit parce que c'est un choix unilatéral de sa part et  de son environnement. Ce qu'a dit le président (Michel Seydoux) hier (lundi),  c'est que c'est (le) choix" du joueur, a encore déclaré Frédéric Paquet mardi.  "Il fait un choix, qui nous semble désolant. S'il ne veut plus jouer au  football, on ne va pas le forcer, on va attendre. Mais puisqu'il ne travaille  pas, il n'est pas payé. La prochaine étape sera lundi soir (2 septembre) à  minuit" (fin du marché des transferts).

"Ce que n'ont pas mesuré Florian et son entourage c'est qu'on est des gens  assez respectueux et très déterminés, a assuré M. Paquet. Que ce soit la  médiatisation, que ce soit la menace, en aucun cas cela ne nous fera changer  d'un iota ce qui a été dit (...). On dit depuis le départ que (Thauvin ) est un  joueur du Losc, qu'il l'interprète différemment, c'est autre chose. Autant on  est persuadé que son entourage est clairement fautif, autant il est majeur,  vacciné et fait ses propres choix. Aujourd'hui, il va devoir assumer ses choix." 

"On a fixé nos conditions, a encore déclaré Frédéric Paquet. C'est un  joueur du Losc, sauf le 0,1% (évoqué par le président Michel Seydoux) mais qui  n'est pas propre à Florian Thauvin  et concerne tous nos joueurs de l'effectif;  c'est-à-dire une offre énorme, qu'on étudiera. (...) Ce n'est pas une question  d'intérêt, c'est une question de principes. Cela va au-delà de l'intérêt  économique parce que les offres qui ont été refusées commencent à être des  offres correctes."

AFP