Stade Vélodrome Marseille
Le Stade Vélodrome de Marseille | AFP

Stade Vélodrome: la LFP tente de calmer le jeu

Publié le , modifié le

Alors que l'Olympique de Marseille a annoncé jeudi que son équipe ne jouerait pas son premier match prévu au Vélodrome, la Ligue de Football Professionnel (LFP) a pris acte de la décision, eu égard au règlement en vigueur. Mais la LFP tente de relancer les discussions entre le club phocéen et la mairie de Marseille, qui sont en désaccord sur le montant du loyer du Vélodrome.

"Ce serait un profond gâchis, tout le monde serait perdant", a déclaré le président de la LFP, Frédéric Thiriez. "La ville de Marseille a besoin de l'OM autant que l'OM a besoin du stade vélodrome. Quant aux supporters, qui attendaient avec impatience de voir leur équipe jouer dans un stade flambant neuf, leur déception serait immense" poursuit-il dans un communiqué.

"Il est donc urgent, pour sortir de cette situation absurde, que le maire de Marseille et le président de l'OM trouvent un accord raisonnable autour d'un montant de loyer acceptable par le club. Il en va de l'intérêt de tous", a conclu M. Thiriez.

"L’OM ne paiera jamais ce que réclame la mairie"

Pour le directeur général du club Philippe Pérez,"tout a été tenté, de notre côté, afin de permettre aux Marseillais de venir soutenir leur équipe au stade Vélodrome. Mais la position radicale de la municipalité ne nous laisse d’autre choix que de prendre cette douloureuse décision", expliquait-il avant d'affirmer que "l’OM qui ne peut pas et ne paiera jamais ce que réclame la mairie."

Le premier match qui devait se dérouler à domicile contre Montpellier, le week-end du 15 au 17 août, aura finalement lieu au stade de la Mosson ont donc déclaré les dirigeants de l'OM.

Romain Bonte