Yoann Gourcuff
Yoann Gourcuff sous ses nouvelles couleurs | DAMIEN MEYER / AFP

Stade Rennais : effacer enfin la frustration

Publié le , modifié le

Si Rennes, qui reçoit ce dimanche (17h) le Stade Malherbe de Caen pour le compte de la 4e journée, possède l'un des effectifs les plus riches de la Ligue 1, le club breton a pris la mauvaise habitude, depuis plusieurs mois, de perdre énormément de points au Roazhon Park. Christian Gourcuff, l'entraîneur des "Rouge et Noir", reconnaît que son équipe n'est pas encore réglée au millimètre. Alors que son fils Yoann admet que "Rennes manque encore de constance". Deux nouvelles importantes pour ce Rennes-là. Une bonne et une mauvaise : le retour de Ntep, mais le long forfait de Chantôme, blessé à l'épaule.

Avec un premier succès (2-0 contre Nancy), une défaite face à Nice (0-1), en ouverture du championnat, et un nul (1-1) à Montpellier juste avant la trêve internationale, le Stade Rennais, calé dans le ventre mou au classement, avec quatre points au bout de trois journées, présente un bilan parfaitement équilibré. "Sur le plan comptable, nous pouvons nourrir des regrets", estime Christian Gourcuff sur le site officiel du club breton. "Le score ne reflète pas toujours les prestations".

Son fils, Yoann, abonde dans le même sens : "Notre bilan comptable n'est pas extraordinaire. Il est correct. C'est plus intéressant au niveau du jeu. Nous manquons de constance, mais sur l'ensemble, nous avons été supérieurs à nos adversaires. Nos matches sont différents, mais nous aurions pu tous les remporter. Avec un arbitrage un peu plus favorable, nous pourrions avoir quelques points en plus et ça change notre classement."

Rennes perd des plumes à domicile

Contre un SM Caen qui possède "des arguments dans l'impact athlétique", selon le coach des "Rouge et Noir", "les Normands procèdent aussi beaucoup par attaques rapides. Ils sont également performants dans leurs transitions", les partenaires de Paul-Georges Ntep, de retour dans le groupe, essaieront d'entamer une série dans leur Roazhon Park. Péché mignon des Bretons : la saison passée, le SRFC a lâché énormément de points dans son antre (17e équipe à domicile, avec seulement 25 points glanés).

Avec 38 joueurs dans cet effectif pléthorique, dont certes neuf premiers contrats professionnels, le moins que l'on puisse dire, c'est que Christian Gourcuff dispose de l'embarras du choix. Un effectif copieux qui ne réjouit pas forcément le technicien breton. "C'est quand même compliqué, reconnaît Christian Gourcuff. Les situations d'entraînements sont, au mieux, des dix contre dix. Il y en a donc dix qui restent dehors. On fait des rotations mais, à l'approche du match, tout le monde ne fait pas la même chose".

Effectif pléthorique

Malgré ce groupe digne d'un effectif anglais, le coach des "Rouge et Noir" n'a pas mis longtemps pour dégager une équipe type. Huit éléments ont démarré comme titulaires les trois premières journées, dont Benoît Costil, Yoann Gourcuff et Giovanni Sio. Un onze de départ qui ne devrait pas beaucoup être modifié pour la réception de Caen. Alors qu'il avait repris les séances collectives en début de semaine, Clément Chantôme, touché à la cuisse à Nice le 13 août, a été victime, jeudi, à l'entraînement, d'une luxation de l'épaule. Sale coup pour l'ex-Parisien, puisque sa blessure devrait entraîner une indisponibilité minimum de deux mois.

Nicolas Gettliffe