St-Etienne attente pénalty C3
Les Verts serrent les rangs en Ligue Europa | DURSUN AYDEMIR / ANADOLU AGENCY

St-Etienne prolonge son parfum européen au PSG

Publié le , modifié le

Fraichement qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue Europa, les Verts n'en ont pas fini avec les saveurs de la Coupe d'Europe. Dimanche, ils terminent leur éprouvante semaine par un déplacement périlleux à Paris, représentant N.1 de L1 en Ligue des champions. Entre euphorie et fatigue, la bande à Galtier va devoir passer maître dans la gestion des efforts.

Sur un nuage jeudi soir après sa qualification en barrages de C3 face à Karabükspor (1-0, 4 t.a.b à 3), Christophe Galtier assure qu'il va jouer "la compétition à fond". L'Europe est dans les gènes du club. C'est une bonne nouvelle pour l'indice UEFA de la France. En revanche, les Verts vont devoir s'armer de courage car jouer sur plusieurs tableaux pourrait leur coûter des plumes. L'ASSE s'y attend et y voit plutôt un passage obligé pour grandir. Ce sera du concret dimanche avec un voyage à Paris sans sa pièce maîtresse défensive, Loïc Perrin, touché aux ischio-jambiers face aux Turcs.

Entre euphorie et fatigue

Avec les absences de Baysse et Clerc, le secteur défensif stéphanois sera difficulté. La composition va forcément différer de celle de jeudi avec la probable titularisation de Pogba, Brison, Cohade et Corgnet. Toujours en délicatesse avec sa cheville, Erding pourrait également laisser sa place à la recrue néerlandais Ricky van Wolfswinkel. Dimanche dernier, les Verts avaient déjà payé leur voyage à Karabüspor par un nul à domicile contre Rennes (0-0). Sans dynamisme, ils n'avaient pas réussi à bouger le bloc breton. Cette fois, avec une prolongation dans les jambes, ils n'auront pas à faire le jeu et se contenteraient bien d'un score de parité.

Paris avec Zlatan Ibrahimovic ?

Le PSG reste lui aussi sur un nul (0-0 à Evian). Peu convaincant depuis le début de saison, il doit se rassurer avant la trêve internationale et le début de la Ligue des champions. L'équipe de Blanc avait déjà connu un démarrage poussif la saison dernière avant de tout emporter. L'éclaircie pourrait venir sur retour de Zlatan Ibrahimovic et Gregory Van der Wiel, tous deux forfait au dernier match après s'être blessés respectivement aux côtes et au dos contre Bastia le 16 août. En revanche, ce sera sans Cabaye, suspendu. L'incertitude demeure sur la composition du milieu de terrain. Si Blanc reste avec trois éléments, il devra trancher en Verratti, Thiago Motta, Matuidi et Pastore.