Lyon - Lorient
Le Lyonnais Lisandro passe devant le Lorientais Ecuele Manga | MAXPPP - PQR - LE PROGRES - STEPHANE GUIOCHON

Sous la neige, Lyon fond sur le PSG

Publié le , modifié le

Malgré des conditions de jeu difficiles, l'Olympique Lyonnais s'est imposé devant Lorient lors de la 26e journée de Ligue 1 (3-1). Grâce à ce succès, le club rhodanien revient provisoirement à égalité de points avec le PSG en tête du classement et met un peu plus de pression sur les Parisiens qui reçoivent Marseille ce soir.

Lyon n'est pas resté longtemps en cage. L'OL aurait pu souffrir d'un trauma après la terrible élimination en Europa Ligue face à Tottenham, qualifié sur un but à la dernière minute, mais les hommes de Remi Garde ont su trouver les ressources pour repartir de l'avant. Qui plus face à une équipe de Lorient qui restait sur trois matchs sans défaite et qui n'est pas exactement l'adversaire que l'on souhaite rencontrer quand on est en panne de confiance. 

Lisandro... enfin ! 

La neige qui s'abat sur Gerland a beau jeu de s'inviter à la fête, elle ne parvient pas à la gâcher. Malgré le froid (-1°), les 22 acteurs se lancent à corps perdu dans la partie. Décomplexés, ce sont les Lorientais qui dégèlent rapidement le score grâce à Aliadière dont le coup de tête est mal capté par Vercoutre, aux doigts peut-être engourdis par les conditions climatiques (0-1, 11e). L'OL, cependant, ne cède pas à la panique et revient au score grâce à Lisandro, enfin en réussite devant le but puisque son tir passe entre les jambes d'un défenseur lorientais (1-1, 24e). Le rythme ne faiblit pas après cette égalisation lyonnaise, même si Réveillères est tout près de commettre une sacrée erreur devant Monnet-Paquet mais la frappe de ce dernier ne trouve que le poteau de Vercoutre (31e). Ce dernier, en revanche, ne doit rien à son montant sur une nouvelle tentative de Jouffre qu'il repousse d'un magnifique réflexe du pied (37e). Si L'OL a dominé territorialement, il peut aussi s'estimer heureux de rentrer aux vestiaires sur ce score de parité. 

Giuly ovationné

Plus rigoureux dès la reprise, les Rhodaniens resserrent les filets sur les Merlus. Privés d'oxygène, ces derniers se débattent bien mais ils finissent par se faire prendre à l'hameçon. Un but de Ghezzal, bien placé pour reprendre un ballon repoussé par Audard, permet aux partenaires du virevoltant Lacazette de prendre les devants (2-1, 50e). Le public est ravi et se signale également par une magnifique ovation à l'occasion de l'entrée en jeu de Ludovic Giouly, un ancien de la maison, côté lorientais (57e). Dès lors, Gerland n'aura plus trop l'occasion de s'enflammer, ni de frémir, lors d'une fin de match "gelée" par les Lyonnais, même si Mvuemba, dans les arrêts de jeu, les mettait définitivement au chaud (3-1, 92e).

Lorient ne pense pas à la relégation

"Nous avons livré vingt bonnes premières minutes, mais déjà en fin de première période nous avons connu des problèmes dans la tenue du ballon, notamment au milieu, a admis l'entraîneur des Merlus, Christian Gourcuff. Cela a permis à Lyon de revenir dans la partie". "Je ne pense pas que la relégation nous inquiète mais il manque quelque chose pour avoir des ambitions européennes car, pour cela, c'est le type de match que l'on doit passer", a-t-il constaté. Côté Lyonnais, l'heure est plutôt au soulagement. "C'était très important de l'emporter aujourd'hui après notre élimination en coupe d'Europe et en sachant que cela revient vite derrière dans la lutte pour les trois premières places. C'est toujours bien de retrouver une victoire à Gerland", a commenté Steed Malbranque. Pas d'ambitions démesurées non plus puisque pour le milieu rhôdanien, l'objectif "reste le même, ce sont les trois premières places".

Résultats de Ligue 1

Julien Lamotte