Souleymane Diawara
Le défenseur de l'OGC Nice, Souleymane Diawara | AFP - ABDELHAK SENNA

Souleymane Diawara remis en liberté

Publié le , modifié le

Le défenseur de Nice, Souleymane Diawara, emprisonné depuis le 10 avril dans le cadre d'une enquête pour extorsion, a été mis en liberté sous contrôle judiciaire, a annoncé le parquet d'Aix-en-Provence. Une ordonnance de remise en liberté a été rendue par le juge d'instruction pour Souleymane Diawara et les quatre autres personnes placées en détention dans ce dossier, dont le frère du joueur, Adama Diawara. Le 12 juin dernier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence avait refusé la mise en liberté décidé par le juge des libertés et de la détention.

Le 19 mars, le frère de Souleymane, Adama Diawara , et quatre hommes  s'étaient rendus au domicile à Reillanne (Alpes-de-Haute-Provence) d'un ancien  militaire qui avait vendu une Porsche Cayenne au footballeur, afin de lui  réclamer le remboursement d'une somme de 49.800 euros - versée en liquide en  2013 - car la voiture était en fait un véhicule volé. Les auteurs de cette opération commando assurent n'avoir usé d'aucune  violence, ne portant aucune arme. Souleymane et Adama Diawara  sont en détention  provisoire depuis le 10 avril.