Sochaux
FC Sochaux. | FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

Sochaux se prend à rêver

Publié le , modifié le

Vainqueur de Reims (0-1) ce dimanche, Sochaux peut plus que jamais croire en ses chances de maintien après être revenu à deux points de Guingamp (17e), qui a pris l'eau à Bordeaux (5-1).

Et si Hervé Renard y arrivait ? Arrivé sur le banc de touche sochalien à mi-saison pour tenter de sauver le club d'une relégation qui lui semblait promise, l'ancien entraîneur de la Zambie est en passe de réussir cette improbable mission qui lui avait été confiée. Si rien n'est encore fait, la victoire arrachée sur la pelouse de Reims (0-1) lui permet de revenir à deux points de Guingamp, premier non-relégable. La fin de saison s'annonce palpitante dans le bas du tableau. 

D'abord joueurs et réalistes en première période puis courageux pour conserver son avantage, les Sochaliens se sont imposés pour la première fois de la saison à l'extérieur grâce à une réalisation de Sébastien Corchia, vendu à Lille cet hiver avant de voir son transfert annulé. Une belle histoire qui s'écrit en parallèle de cette remontée fantastique que sont en train de réaliser les Lionceaux, que tout le monde donnait condamné à la Ligue 2 il y a de cela quelques mois. 

Ajaccio officiellement relégué 

La Ligue 2 justement, Ajaccio est désormais certain de la retrouver la saison prochaine. Battu 2-1 à Bastia, les Ajacciens sont désormais mathématiquement condamnés à jouer à l'échelon inférieur lors de la prochaine reprise du championnat. Avec 20 points, Ajaccio, qui ne se faisait guère d'illusions depuis des  semaines, ne peut plus rejoindre le premier non-relégable Guingamp, 35 points, pourtant battu à Bordeaux (5-1), alors qu'il n'y a que 12 points encore en jeu. 

Le hat-trick de Diabaté

Un triplé de Cheick Diabaté a donc permis à  Bordeaux de renouer avec la victoire au dépens de Guingamp, mal remis de  sa qualification en finale de Coupe de France. Cela faisait deux mois que les Girondins attendaient ça, deux mois dont  cinq nuls consécutifs qui ont plombé leurs chances de demeurer européenS. L'ampleur de leur succès, qui leur permet de revenir à six points de Lyon, peut être assimilé à un remerciement à leurs supporteurs, pas vraiment gâtés  cette saison, dont les plus fidèles, ceux du Sud, privés de virage ce dimanche  par les instances dirigeantes.

Pour les Bretons, défensivement à la peine mais qui n'ont jamais fermé le  jeu, l'euphorie née en milieu de semaine en Coupe face à Monaco s'est  transformée en calvaire, amplifiée par la fatigue accumulée lors de la  prolongation.

Lorient, l'incroyable remontée

Menés 4-1 à deux minutes de la fin du temps réglementaire face à une équipe de Montpellier réduite à 10, les Merlus ont réussi l'exploit d'écrire trois buts en cinq minutes pour arracher un improbable match nul (4-4). Auteur d'un doublé dans le temps additionnel, Aboubakar est désormais le deuxième meilleur buteur du championnat avec 16 buts. 

Nantes cartonne Valenciennes

Vainqueur 6-2 sur la pelouse de Valenciennes, Nantes a réalisé l'autre carton de la soirée et pratiquement assuré son maintien dans l'élite avec 43 points, soit 10 points de plus que le premier relégable à quatre journées de la fin. Les Nordistes (18e), eux, voient le maintien s'éloigner encore un peu plus, avec quatre points de retard sur Sochaux. 

Victor Patenôtre