Sanson
Morgan Sanson peut remercier Florian Thuavin, il vient de lui offrir son 1er but sous les couleurs olympiennes. | LOIC VENANCE / AFP

Sertic-Sanson, le duo à la relance de l’OM

Publié le , modifié le

Enchaîner les résultats positifs, un gros problème et un objectif pour l’OM de Rudi Garcia. Après un calendrier compliqué entre janvier et février, le club olympien s’apprête à affronter des adversaires à sa portée. Le franc succès obtenu à Lorient (1-4), le week-end dernier, signe peut-être le début d’une vraie série. Un nouvel élan qui pourrait être impulsé par deux recrues hivernales déjà précieuses : Grégory Sertic et Morgan Sanson. Contre Angers, ce soir, ils devraient encore avoir leur importance.

En coûtant près de 30 millions d’euros, Dimitri Payet est devenu le joueur le plus cher de l’histoire de l’Olympique de Marseille. Moins onéreuse, la paire composée de Gregory Sertic (Bordeaux) et Morgan Sanson (Montpellier) est tout aussi bénéfique, si ce n’est plus.

Des joueurs confirmés de Ligue 1

L’ancien meneur de West Ham a certes inscrit déjà marqué et galvanisé surtout mais l’impact des deux autres arrivants ne peut être que louer. En défense centrale, un secteur bien garni mais où l’OM souffre terriblement, Gregory Sertic apporte toute son expérience comme le souligne son coach, Rudi Garcia : « On a trop de défenseurs centraux mais on nous a reproché de ne pas prendre un défenseur central. Pourtant, je n’ai aucun regret, car on a pris Sertic qui a été bon à ce poste-là. Il nous amène une qualité de relance. »

Habituellement dans l’entrejeu, son repositionnement dans l’axe défensif a été bénéfique aux Marseillais, trop souvent pris quand Rolando était associé à Doria ou Rod Fanni. Il faut dire aussi que ce milieu est lui aussi bien garni entre l’important William Vainqueur (30% de défaites avec lui, 45% sans lui), la révélation Maxime Lopez et le bon soldat Zambo Anguissa. Une liste à laquelle est venue s’ajouter l’un des meilleurs passeurs de Ligue 1 ces dernières années : Morgan Sanson. Et l’espoir français ne s’arrête pas là, il en est déjà à un but et trois passes décisives en sept matchs de championnat (décisif toutes les 117 minutes).

4 victoires consécutives en Ligue 1 pour Angers

« La grosse force du SCO, c’est sa stabilité. Même quand les résultats ont été moins bons, il y a toujours eu cette grosse cohésion, cette solidarité. » Thomas Mangani est clair : ce sont ces caractéristiques qui ont permis une belle remontée avant d’aborder l’OM. 17e à l’issue de la phase aller, Angers est 5e sur les matchs retours ! Le tout notamment grâce aux critères avancés par le milieu de terrain angevin mais aussi des résultats : 4 victoires d’affilée et même 4 "clean sheet" sur les 6 dernières rencontres.

A l’aller (1-1) alors que Franck Passi dirigeait encore les Phocéens, c’est Florian Thauvin, autre atout, qui avait marqué, mais l’OM avait encaissé l’égalisation à la dernière seconde. A proscrire si l’OM veut sa 5e place. Une position significative de Ligue Europa qu’ils viseront donc avec leurs nouveaux éléments. Pour une issue meilleure, comme l'espèrent les dirigeants…

Adrien Fonteneau @Adri_Fntn