Ligue 1 Saint Etienne Montpellier Nolan Roux 032016
Le Stéphanois Nolan Roux face à Daniel Congré (Montpellier) | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Saint-Etienne s'impose face à Montpellier 3-0

Publié le , modifié le

Saint-Etienne, qui n'avait plus gagné en championnat depuis le 7 février, a eu raison de Montpellier 3-0, en match décalé de la 31e journée de Ligue 1. Une victoire qui s'est jouée dans le dernier quart d'heure du match avec des buts de Roux (74e), Tannane (80e) et Eysseric (84e). Les Verts remontent ainsi à la sixième place et restent toujours dans la course au podium.

Après deux tentatives infructueuses de Kevin Monnet-Paquet et Jean-Christophe Bahebeck sur une action confuse née d'un centre délivré de l'aile droite par Kevin Théophile-Catherine, Roux a réussi à pousser le ballon de la tête au fond des filets pour donner l'avantage à son équipe (74e). Sur son premier ballon, Tannane, entré à la place de Bahebeck, portait peu après le score à 2-0 en reprenant une passe de l'aile droite adressée par Roux (80), lui aussi remplaçant en début de match. Valentin Eysseric, d'un tir du droit ajoutait un troisième but à la 84e minute pour une victoire assez flatteuse au vu de la physionomie de la partie.

Jusqu'à l'ouverture du score, Saint-Etienne s'était montré décevant dans l'animation offensive, se créant très peu d'occasions et se retrouvant parfois en difficulté derrière. Les Stéphanois n'avaient été dangereux que sur un tir de Kevin Monnet-Paquet détourné par Mathieu Deplagne qui manquait de marquer contre son camp (26). En seconde période, une volée de Roux était repoussée par le gardien Laurent Pionnier qui sauvait son camp après un centre délivré de l'aile droite par Théophile-Catherine (65).

Montpellier rate le coche en début de rencontre

En réalité, Montpellier, qui concède sa seconde défaite consécutive et qui reste sous la menace de la relégation (15e) avec seulement trois longueurs d'avance sur le Gazelec Ajaccio (18e), aurait pu ouvrir la marque. Stéphane Ruffier s'est interposé en détournant un tir de Souleymane Camara (16) alors que la défense stéphanoise repoussait avec peine un coup franc joué de l'aile droite par Ryad Boudebouz (34). Après la mi-temps, Camara, d'une reprise de la tête, manquait le cadre de justesse après un coup franc joué de l'aile gauche (52).

Déclarations

Christophe Galtier (entraîneur de Saint-Etienne) : "Ce soir, je suis content pour l'équipe, pour les joueurs, pour les supporteurs et l'ensemble du club. Montpellier était sur une meilleure dynamique que nous et ça n'a pas été facile. Il a fallu faire beaucoup d'efforts. On est dans la continuité du travail commencé voici six ans et demi. On est toujours là à sept journées de la fin. On va pouvoir travailler sans pression pendant la trêve internationale et se préparer sereinement pour le sprint final".

Frédéric Hantz (entraîneur de Montpellier) : "La première période a été un concours de médiocrité des deux côtés. Je pense que, pour Saint-Etienne, le parcours européen a été un handicap, sur un plan athlétique notamment. En revanche, sur ce genre de match, il est en revanche très utile. C'est une équipe qui est restée constante, concentrée sur ce qu'elle faisait pendant que nous nous sommes délités. Je trouve que le résultat est logique, même si le score est sévère".

Mustapha Bayal Sall (défenseur et capitaine de Saint-Etienne) : "Voilà beaucoup de matches que nous n'arrivions pas à gagner, ni à bien jouer, ni à prendre du plaisir. Donc, cette victoire fait beaucoup de bien. Ce soir, nous étions concentrés et même si le jeu n'était pas vraiment celui que l'on voulait. L'important, ce sont les trois points. Maintenant, c'est la trêve qui arrive et l'on va pouvoir bien travailler".