Loïc Perrin
Loïc Perrin (Saint-Etienne), auteur d'un doublé. | JEFF PACHOUD / AFP

Saint-Etienne se reprend

Publié le , modifié le

Après trois défaites toutes compétitions confondues, Saint-Etienne a redressé la barre en battant Bordeaux (2-1) dimanche lors de la 4e journée de Ligue 1. Les Verts s'adjugent provisoirement la deuxième place avant le match au sommet entre Marseille et Monaco prévu ce soir.

Si les barrages aller et retours perdus en Europa League face aux Danois d'Esbjerg synonymes d'élimination leur étaient restés en travers de la gorge, les Stéphanois ont fait ce qu'il fallait pour digérer. Face à Bordeaux, l'équipe de Christophe Galtier s'est également rattrapé se son revers à Lille (1-0) et enrayé une série négative grâce à une victoire convaincante, qui lui permet de s'approprier la deuxième place du Championnat. 

Dimanche à Geoffroy-Guichard, ce sont Hamouma et Perrin qui ont signé le  rétablissement sportif stéphanois en prenant le meilleur sur la défense de  Bordeaux, qui débutera lui mi-septembre en Europa League. Privé de Brandao, laissé au repos, et des blessés Franck Tabanou et Jonathan Brison, l'ASSE a livré une bonne performance malgré une équipe bricolée autour de Romain Hamouma, unique attaquant de pointe remplacé à la 69e minute par Allan  Saint-Maximin (16 ans), et avec un banc de cinq joueurs seulement au lieu de sept.

Les Verts ont vite pris les devants par l'intermédiaire d'Hamouma, qui reprenait de volée un  centre délivré de l'aile droite par le Roumain Banel Nicolita (8e). Ils ont doublé l'écart dès le début de la seconde période par Loïc Perrin,  d'une reprise de la tête au second poteau à la réception d'un coup franc joué  de la droite par Hamouma (50e).  

Peu avant la mi-temps, Benjamin Corgnet, titularisé dans l'axe en soutien à  l'attaquant, avait aussi tiré sur le poteau (45+1). De leur côté, les Girondins ont été bien timides durant toute la rencontre,  même si Ludovic Obraniak a réduit la marque d'un tir du gauche dans la lucarne (90e). Trop tard pour inquiéter des Verts qui mettent donc fin à l'hémorragie. 

Victor Patenôtre