Saint Etienne
Nolan Roux, Benjamin Corgnet et Robert Beric, force de frappe de l'ASSE. | Reuters

Saint-Etienne - Montpellier : les Verts à la relance

Publié le , modifié le

Après un spectaculaire mais frustrant déplacement samedi dernier à Bordeaux (2-3), au moment de la reprise du championnat, les Verts veulent se racheter ce dimanche après-midi à Geoffroy-Guichard (17h), contre Montpellier. Malgré la fatigue du long périple en Israël mercredi dernier, avec un succès à la clé en Ligue Europa contre le Beitar Jérusalem (2-1), Christophe Galtier compte sur un sursaut d'orgueil de ses hommes. Mais ce sera sans Romain Hamouma, blessé. Exigence et volonté au programme dans le Chaudron !

En conférence de presse, Christophe Galtier est d'abord devenu sur la dernière sortie en terre hébreu, qui, malgré la victoire, ne lui a pas apporté que des satisfactions : "J’étais agacé après le match en Israël, surtout par rapport au petit souci de Romain Hamouma, qui a dû sortir à la pause (blessé au mollet). Romain est un élément important de notre début de saison et le voir s’arrêter, en pensant que son absence pourrait être longue, m’a contrarié. J’ai également trouvé que notre seconde période était différente de la première. Nous aurions dû mieux négocier certaines situations de contres. Gagner est toujours très bien, mais nous aurions pu aggraver le score contre le Beitar et faire mal à l’adversaire avant le match retour. Derrière cela, nous devons corriger certaines choses, être beaucoup plus efficaces dans les zones de vérité, à l’image du but que nous avons encaissé. Je n’ai pas d’inquiétude, nous sommes déjà au cinquième match de la saison, mais nous pouvons enchaîner."

"La place de faire beaucoup mieux"

La page Jérusalem étant (provisoirement) tournée, avant le retour jeudi prochain, se profile déjà la venue de Montpellier dans le Chaudron stéphanois. Un rendez-vous primordial pour le technicien forézien, obligé de faire dans la gestion : "Je ne suis pas encore figé sur la manière dont nous allons évoluer. Je continue de faire le point sur le plan physique. Nous devrons aller de l’avant, mieux maîtriser le match sur sa durée. Nous avons eu quatre jours de récupération, nous en aurons quatre nouveaux après Montpellier. Je savais que le mois d’août allait être très chargé. Mais il faut que les joueurs évoluent sans calculer. Nous ne devons pas laisser passer de points en Championnat, en pensant au match de jeudi. Il n’y a pas de honte à perdre à Bordeaux, mais il y avait la place de faire beaucoup mieux."

Un mercato loin d'être fini ?

Le problème maintenant, avec l'accumulation des matches, reste bien sûr une infirmerie encombrée dans la coulisse. Christophe Galtier verrait d'un bon oeil un élargissement de son effectif, pour faire face à tous les enjeux d'une saison riche en émotions, mais aussi en rencontres à disputer : "Le club travaille sur ce que doit être l’effectif, si nous nous qualifions en Europa League, mais également si ce ne devait pas être le cas. Nous planchons sur un nombre de matches. En cas de qualification, nous partirions sur 50 matches cette saison. Des secteurs sont affaiblis, ce qui nous amène à une réflexion. Le club travaille beaucoup pour faire en sorte que le groupe soit très compétitif." Les Green Angels et les Magic fans, principaux groupes de supporters de l'ASSE, apprécieront.

Nicolas Gettliffe