Saint-Etienne
Les joueurs de Saint-Etienne | AFP - ROMAIN LAFABREGUE

Saint-Etienne à Monaco avant OM-PSG

Publié le , modifié le

Le Clasico entre l'OM et le PSG sera le point d'orgue de la 9e journée dimanche soir, mais avant cela, Monaco aura l'occasion de conforter sa place de leader face à Saint-Etienne. Face à Evian, Nantes aura l'occasion de confirmer son bon début de saison alors que Lille recevra Ajaccio. Danger à Valenciennes, où les Nordistes pourraient connaître leur huitième défaite d'affilée face à Reims.

L’affiche (bis): AS Monaco – Saint-Etienne

Tous les regards seront tournés vers le Vélodrome dimanche soir où l’OM recevra le PSG pour le classique de la L1, choc de la 9 journée. Mais avant, samedi, Monaco affronte Saint-Etienne. Le leader du championnat, toujours invaincu, accueille à Louis II des Verts qui restent sur deux défaites et un match nul sur leur pelouse contre Bastia (2-2). Actuellement septième les hommes de Christophe Galtier doivent réagir s’ils ne veulent pas glisser dans le ventre mou. Pour ce déplacement, l’entraîneur stéphanois devrait enregistrer les retours de Max-Alain Gradel et Benjamin Corgnet. En revanche, Erding, Brandao, Perrin et Brison sont toujours absents. Du côté de Monaco, la semaine a été calme quand ses poursuivants au classement, le PSG et l’OM, connaissaient des fortunes diverses en Ligue des Champions. Toulalan est toujours absent, et Emmanuel Rivière, deuxième meilleur buteur de la Ligue 1, et Layvin Kurzawa sont très incertains. Bousculés à Reims lors de 8e journée (1-1), les Monégasques n’ont pas eu besoin de Rivière ou Falcao pour marquer puisque c’est Moutinho qui avait égalisé sur coup-franc. Le 1er but de l’ASM qui n’est pas inscrit par le duo d’attaquants sur les 14 réalisations de Monaco cette saison.

Le joueur : Filip Djordjevic

Son bon début de saison, le FC Nantes le doit notamment à un homme, Filip Djordjevic. Avec quatre buts en 8 matches, il est cinquième au classement des buteurs et confirme son excellente saison l’année dernière en Ligue 2 (20 réalisations en 34 matches, deuxième meilleur buteur derrière le Guingampais Yatabaré). Le Serbe de 26 ans reste aussi sur deux réalisations lors des deux dernières journées. Il est l’homme en forme du FC Nantes, actuellement 6e et qui sort d’une victoire dans le derby de l’Ouest face à Rennes (3-1). Contre Evian ce samedi, il jouera un duel à distance avec un autre attaquant en forme de ce début de saison, Kevin Bérigaud (6 buts en 8 journées).

Le chiffre : 7

Comme le nombre de défaites d’affilée de Valenciennes. Depuis leur victoire lors de la première journée contre Toulouse (3-0), les hommes de Daniel Sanchez n’ont plus gagné et enchaîné sept revers, glissant des premières places au fond du classement. Après la défaite à Sochaux (2-0) le week-end dernier, le club nordiste est désormais lanterne rouge de Ligue 1. L’entraîneur est plus que jamais sur la sellette. Face à Reims, une nouvelle défaite pourrait lui être fatale.

Les déclarations : Ranieri tance Rodriguez

Claudio Ranieri : "Pour James Rodriguez, c'est un problème de mentalité. Il pense comme un attaquant mais il doit aussi défendre. En voyant  qu'il ne joue pas, il comprendra. Mais il sait (pourquoi il ne joue pas, NDLR). C'est le même problème qu'Ocampos la saison dernière, a dit Ranieri. Aujourd'hui, ce dernier défend beaucoup plus".

Acheté à prix d’or par l’ASM cet été (45 millions d’euros), James Rodriguez déçoit. Quand Falcao et Moutinho se sont tout de suite adaptés, le jeune Colombien lui a décliné. Titulaire à deux reprises (1e et 7e journée), il a plus souvent commencé sur le banc des remplaçants (265 minutes disputées en tout). En cause, son implication lors du travail défensif. Mais malgré ses critiques, Ranieri a aussi complimenté son joueur. "James est  un grand joueur. Il se passe quelque chose quand il a le ballon. Il peut jouer sur un côté mais je pense qu'il est meilleur derrière Falcao".

Le calendrier de la 9e journée de Ligue 1

Le classement de la Ligue 1