Ali Ahamada (Toulouse) s'interpose devant Loïc Perrin (Saint-Etienne)
Ali Ahamada (Toulouse) s'interpose devant Loïc Perrin (Saint-Etienne) | PHILIPPE MERLE / AFP

Saint-Etienne lâche encore des points

Publié le , modifié le

Tenus en échec par un bon Toulouse (2-2), les Verts ont manqué l'occasion de revenir aux portes du Top 5 lors du premier match de la 20e journée du championnat de France. Avec ce match nul, l'ASSE, qui n'avait pas marqué lors des cinq derniers matches de Ligue 1, reste scotchée à la 10e place.

Il n'y a pas eu de temps mort dans ce match très vivant. Dès la 4e minute, un tir du gauche de Renaud Cohade flirtait avec la barre transversale de Ahamada. Trois minutes plus tard, l'ancien Valenciennois tentait de nouveau sa chance mais son tir écrasé du droit passait à côté. Les Stéphanois appliquaient une stratégie bien définie: aspirer les Toulousains pour mieux les prendre de vitesse.

Les Verts trouvaient l'ouverture à la 25e minute: sur un coup franc légèrement excentré aux 30 mètres, Yohan Mollo adressait un très bon ballon entre le point de penalty et la cage adverse: Loïc Perrin déviait le cuir de la tête dans le but toulousain (1-0). Le premier but de Saint-Etienne depuis la 14e journée, le 23 novembre !

Toulouse renverse la vapeur

Mais le Téfécé ne s'en laissait pas compter et l'égalisation arrivait dans la foulée. Suite à un centre d'Aurier bien remis par Rivière à l'entrée de la surface, Didot adressait un petit tir précis du gauche qui filait au ras du poteau droit de Ruffier, un peu planté dans la pelouse sur ce coup-là (1-1, 28e).

Le match s'animait d'un coup, la recrue Mollo se démenant pour apporter de la percussion dans les 30 derniers mètres, et les Haut-Garonnais prenant confiance. La preuve, ils prenaient l'avantage juste avant la pause sur une contre-attaque terminée par un décalage de Moussa Sissoko pour Serge Aurier qui ne se posait aucune question et trompait Ruffier d'une frappe de l'extérieur du pied droit splendide (1-2, 42e). Toulouse menait au repos.

Mollo en mode renard

Saint-Etienne ne parvenait pas à reprendre le fil de la rencontre et ce sont les visiteurs qui plantaient la première banderille: suite à un tacle ratée de Perrin, Sissoko filait à toute vitesse vers le but stéphanois, mais Stéphane Ruffier sauvait les siens d'une très belle parade (49e). Trois minutes plus tard, les Verts répliquaient sur un tir de Cohade qui frôlait le poteau.

Ils égalisaient à la 62e grâce à Mollo: après une percée dans l'axe de Brandao qui déséquilibrait l'arrière-garde adverse, Aubameyang s'emmenait bien le ballon: son tir était dévié par Ahamada sur sa gauche, permettant à l'ancien électron libre de Nancy de faire trembler les filets (2-2, 65e).

Les mauvaises nouvelles s'accumulaient pour Toulouse puisque Jonathan Zebina, victime d'une élongation, était contraint de sortir (65e). Capoue récupérait alors le poste de son coéquipier en défense centrale et le brassard de capitaine. A un quart d'heure du terme, Yohan Mollo adressait un centre-tit vicieux qui lobait Ahamada et passait juste au dessus de la cage toulousaine.

La fin de match était haletante, les deux équipes cherchant le K.O. sans parvenir à le trouver. A l'ultime seconde des arrêts de jeu, Ahamada sauvait le TFC en repoussant la tentative de Aubameyang. Les deux équipes se quittaient donc sur ce score de parité qui n'arrange personne.

Réactions

Alain Casanova (entraîneur de  Toulouse): "Au vu du scénario, en menant 2-1 à la mi-temps et en ayant  rapidement une balle de 3-1, en terminant avec un résultat nul, nous pouvons  avoir des regrets. Je pense qu'il y a eu un bon match avec de l'intensité, de  l'engagement de part et d'autres. C'était une rencontre très ouverte qui  pouvait basculer d'un côté ou de l'autre".