Saint-Étienne : Geoffroy-Guichard à huis clos à titre conservatoire

Publié le , modifié le

Auteur·e : William Vuillez
Les supporters de Saint-Etienne face au PSG le 15 décembre 2019
Les supporters de Saint-Etienne face au PSG le 15 décembre 2019 | Ronny Hartmann / AFP

Suite aux nombreux fumigènes et feux d'artifice allumés à Geoffroy-Guichard ce dimanche lors du match de Ligue 1 entre Saint-Etienne et le PSG, la Commission de Discipline de la LFP a décidé de placer le stade des Verts à huis clos à titre conservatoire.

Les Ultras stéphanois ont fêté ce dimanche le 20e anniversaire de l'Avant-Garde des Magic Fans face au PSG en Ligue 1. Malgré une lourde défaite (4-0), les supporters des Verts s'en sont donné à cœur joie en déployant de nombreux fumigènes et feux d'artifice à la 89e minute de jeu, juste avant le deuxième but de Kylian Mbappé, donnant lieu à une célébration haute en couleur. 

"Usage massif et jets d'engins pyrotechniques"

Des incidents non sans conséquence puisque ce lundi, la Commission de Discipline de la Ligue a décidé "de placer le dossier en instruction et prononce une mesure de huis-clos total à titre conservatoire du stade Geoffroy-Guichard", pour "usage massif et jets d'engins pyrotechniques", est-il écrit dans un communiqué. 

D'ici là, les Verts ont un peu de temps puisqu'ils ne joueront plus à domicile avant le mois de janvier. Le prochain match de Saint-Etienne à Geoffroy-Guichard est officiellement planifié au 11 janvier 2020, en Ligue 1 face à Nantes. Ils pourraient cependant, en cas de victoire ce mercredi en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue, disputer un quart de finale le 7 ou le 8 janvier, potentiellement à domicile. 

à voir aussi Ligue 1 : Paris se régale à Saint-Etienne Ligue 1 : Paris se régale à Saint-Etienne

"Cette sanction collective pénalise tout un stade"

Quelques heures après l'annonce de cette décision par la LFP, l'AS Saint-Étienne a réagi à travers un communiqué. Le club "déplore les incidents survenus en marge de la rencontre contre le Paris-Saint-Germain hier soir et prend acte de la décision prise à titre conservatoire par la commission de discipline de la LFP. Cette sanction collective pénalise tout un stade", est-il écrit.

"Une réunion avec les différentes autorités sera prochainement organisée à l'initiative de la Préfecture de Loire afin de faire un point sur les actions correctives à mener", précise l'ASSE.