Van Wolfswinkel ASSE Bordeaux
Ricky Van Wolfswinkel avait ouvert la marque pour les Verts. | JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

Saint-Etienne et Bordeaux laissent la tête à l'OM

Publié le , modifié le

Alors qu'ils avaient l'occasion, en cas de victoire, de rejoindre l'OM en tête, Saint-Etienne et Bordeaux ne sont pas parvenus à se départager (1-1), jeudi en clôture de la 7e journée de Ligue 1. Les Verts, qui ont ouvert le score par Van Wolfswinkel, se sont faits rapidement reprendre. Marseille reste de fait seul leader après son succès sur Reims (0-5) mardi.

Personne n'en a profité pour faire le trou. Coude à coude, deuxième et troisième du classement à égalité de points, Saint-Etienne et Bordeaux se sont quittés sur un score nul (1-1) jeudi à Geoffroy-Guichard. Face à des Girondins largement remaniés, les Verts ont logiquement ouvert le score par l'intermédiaire de Van Wolfswinkel (25e). Mais Ilori, bien placé après une volée de Contento, a remis les siens dans le match (38e). Un nul qui arrange surtout Marseille, seul leader de Ligue 1 au soir de la 7e journée, avec deux unités d'avance sur ses poursuivants... avant de recevoir Sainté dimanche.

Dominateurs tout au long de la partie, les Stéphanois ont donné le ton dès le coup d'envoi. Clerc a vu sa frappe stoppée par Carrasso (4e), tout comme Saint-Maximim (24e). C'est finalement Ricky Van Wolfswinkel, après un joli travail de Tabanou côté gauche, qui a conclu d'une volée plat du pied (25e, 1-0). Les Verts ont cru faire le break mais Gradel a trouvé le poteau (37e). Une minute plus tard, la reprise de Contento prolongée par Illori a tout remis à zéro (38e, 1-1). Sainté, malgré sa volonté de repartir de l'avant, a fait preuve par la suite d'un manque de réalisme évident (58e, 59e, 76e, 78e). 

Incapables de s'offrir ce succès qui aurait donné une saveur particulière au choc OM-ASSE dimanche, les Verts ont même échappé au pire. Maurice-Belay s'est effondré dans la surface au contact de Ruffier (90e+2). Bordeaux a réclamé un penalty, logique, sans l'obtenir toutefois. Au grand désespoir des Girondins qui se voyaient déjà rentrer de Geoffroy-Guichard avec les trois points.