Hamouma-Palmieri Ligue 1
Romain Hamouma (Saint-Etienne) au duel avec le Bastiais Julian Palmieri | AFP - JEAN-PHILIPPE KSIAZEK

Saint-Etienne-Bastia : les Verts font tomber les Corses 2-1

Publié le , modifié le

L'AS Saint-Etienne s'est imposé 2-1 sur sa pelouse face à Bastia lors de cette 4e journée de Ligue 1. Les Verts ont profité des évènements d'une rencontre que les Corses ont terminé à neuf suite à l'expulsion précoce dès la 4e minute d'Alexander Djiku, puis celle de François Kamano à un quart d'heure de la fin. Les Verts ont d'abord ouvert le score par l'intermédiaire de leur capitaine Loïc Perrin (20e minute), puis Valentin Eysseric (62e) leur a offert les trois points d'une frappe lointaine. Entre temps, Gaël Danic avait égalisé (41e).

La qualification européenne a peut-être fait du bien aux Verts. Les hommes de Christophe Galtier après un début de saison poussif (une victoire, un nul, une défaite) ont signé un deuxième succès en s'imposant sur leur pelouse face à Bastia. Avant ce déplacement dans le Forez, les Corses étaient invaincus, mais les choses ont mal tourné trop vite pour eux. Réduit à 10 dès la 4e minute après l'expulsion de Djiku pour une semelle appuyée, Bastia a cédé à la 20e minute devant Perrin. En égalisant avant la pause par Gaël Danic (41e), les Corses ont cru pouvoir tenir le nul, mais l'éclair de Valentin Eysseric (62e) puis l'expulsion de Kamano pour une charge sur Stéphane Ruffier, qui a laissé ses coéquipiers à neuf, ont rendu la tâche trop dure. Avec ce succès, Saint-Etienne revient à la hauteur de son adversaire du jour (7 points).

Dans leur Chaudron, les Verts ont enchaîné un troisième succès de rang, le deuxième en Ligue 1, avec au milieu, un succès en barrage pour l'Europa League. Le défenseur central et capitaine Loïc Perrin a donné l'avantage à son équipe en reprenant un corner, peu évident, qu'il avait obtenu après un premier tir sur la barre de Romain Hamouma (21). Le meneur de jeu Valentin Eysseric, prêté par Nice le 17 août et dont c'était le troisième match avec l'ASSE, a porté le score à 2-1 d'un tir lointain. Bastia s'était tiré une balle dans le pied dès la 4e minute avec le carton rouge direct de Djuri pour sa semelle Fabien Lemoine.

Bastia voit trop rouge

Djuri a été imité par François Kamano en seconde période après un choc avec le gardien Stéphane Ruffier. C'était déjà le troisième carton rouge en quatre journées pour les Corses qui avait égalisé par Gaël Danic. Le milieu de terrain avait profité d'une mésentente entre  Lemoine et Kevin Théophile-Catherine (41) concrétisant une bonne fin de première période avec une occasion de Yannick Cahuzac et une autre de Floyd Ayité (36, 41). Malgré cette victoire, l'AS Saint-Etienne, qui espère faire signer dans les prochaines heures l'avant-centre slovène Robert Beric (Rapid Vienne), présent dans les tribunes dimanche, n'a, une nouvelle fois, guère brillé par son attaque (4 tirs cadrés sur 20) malgré une nette possession du ballon (64,3%) et sa supériorité numérique. Eysseric, Nolan Roux, Jean-Christophe Bahebeck ont tour à tour échoué dans leur tentative (10, 16, 17) alors qu'un tir lointain de Benoît Assou-Ekotto passait de peu à côté (45) et la seconde période n'a pas du tout été convaincante dans l'animation offensive avec un seul tir probant de Roux, détourné par Jesper Hansen (90+3).