Sagnol Henry
Willy Sagnol, Thierry Henry et Claude Makelele lors d'un match de l'équipe de France en 2008 | MAXPPP - OLIVIER LE JEUNE

Sagnol veut faire venir Thierry Henry à Bordeaux

Publié le , modifié le

L'entraîneur de Bordeaux, Willy Sagnol, a tendu la main à Thierry Henry qui s'apprête - peut-être - à prendre sa retraite très prochainement. L'ancien latéral droit de l'équipe de France a assuré en conférence de presse que la porte des Girondins était grande ouverte pour une pige ou pour apprendre le métier d'entraîneur.

A 37 ans la - longue et belle - carrière de Thierry Henry touche à sa fin. Samedi, il pourrait même en annoncer le terme si son club des New York Red Bulls étaient éliminés en demi-finales de MLS - ils ont perdu le match aller à domicile 2-1 contre New England -. Pourtant de ce côté de l'autre côté de l'Atlantique, en Gironde, une personne espère bien lui donner envie de faire durer un peu plus le plaisir. Willy Sagnol, l'entraîneur de Bordeaux, a avoué son admiration en conférence de presse pour son ancien partenaire de Monaco et de l'équipe de France. "J'espère qu'on lui fera une statue en France par rapport à ce qu'il a fait pour le football français. A travers ses buts, son comportement, il a été un professionnel du début à la fin, c'est énorme", a déclaré l'ancien latéral droit des Bleus. Pour lui, l'homme aux 51 buts - record des Bleus - en 123 sélections est à classer "au même niveau que Just  Fontaine, des Platini ou des Zidane, car il a atteint un niveau de football que peu de joueurs peuvent se targuer d'avoir atteint".

Envie

Des éloges qui ont précédé une proposition originale, mais alléchante : voir l'ancien attaquant de Barcelone et d'Arsenal porter le maillot au scapulaire des Girondins. "S'il a envie (de venir à Bordeaux, ndlr), oui", a simplement déclaré Willy Sagnol. "Après il y a certaines données (salaires) qui sont peut être... (rire).  Mais s'il a envie de finir tranquillement, dans un contexte et un environnement favorable, avec des gens qui l'aiment...". Déjà revenu faire une courte pige à Arsenal en début d'année 2012, Henry reviendrait cette fois en France, dans un championnat qu'il a quitté à la fin du siècle dernier - il est parti de Monaco à l'été 99 pour la Juventus. "J'ai vu vendredi matin dans une interview qu'il ne savait pas trop ce qu'allait être la suite de sa vie, a indiqué Sagnol. J'en profite juste pour faire passer un message: s'il a envie d'entraîner et avant d'entraîner, s'il a envie d'apprendre un peu le métier, de venir donner un coup de main aux attaquants des Girondins de Bordeaux, sur tout, sur l'analyse du jeu, l'analyse des déplacements, sur des séances spécifiques, il est le bienvenu. La porte des Girondins lui est ouverte". Le message est passé.